Racing Point, plus confiante que jamais, pourrait viser haut en 2020

La nouvelle Racing Point semble être bien née et pourrait bien apporter des objectifs plus élevés que prévu à l’équipe et à ses pilotes, Sergio Pérez et Lance Stroll.

La Formule 1 a fait sa rentrée des classes à Barcelone et les premières polémiques ont également vu le jour. Parmi elles, la ressemblance entre la RP20, dernière née de l’écurie Racing Point, et la monoplace 2019 de Mercedes.

L’équipe dirigée par Otmar Szafnauer assume le fait d’avoir copié la W10, meilleure monoplace du plateau l’an passé. Bénéficiant de la soufflerie Mercedes, Racing Point a pu logiquement avoir accès à quelques informations similaires aux données de l’équipe championne du monde en titre.

Cette année, la collaboration entre les deux équipes dépasse donc le stade de la fourniture de l’unité de puissance même si Racing Point se défend d’avoir copié en totalité la W10.

L’équipe a en effet adopté la philosophie Mercedes qui sied mieux à l’intégration du moteur et de la boite de vitesses du constructeur allemand. Mais la  majorité des pièces aérodynamiques a été conçue en interne par Racing Point : « Nous n’avions que des photos comme modèle. La voiture a été développée à 100 % par nous. Nous avons choisi la meilleure voiture comme modèle. Quel est le problème avec ça ? » a déclaré le Directeur technique Andy Green, repris par AMUS.

« La transmission et les points d’articulation de la suspension des roues arrières ont été logiquement construits pour une partie arrière basse sur la Mercedes. Nous avions donc une aérodynamique qui ne correspondait pas à la géométrie de la suspension. »

« C’était un mauvais compromis, à la fois mécaniquement et aérodynamiquement. C’est pourquoi nous avons eu des problèmes depuis toujours pour avoir de l’appuie à l’arrière de la monoplace. »

En effet, la Mercedes se distingue de ses rivales par un rake (inclinaison de la monoplace sur l’avant) moins prononcé. Un changement de philosophie désormais adopté par Racing Point : « Nous voulons revenir à une voiture moins haute à l’arrière que ces deux dernières années. » confirme Green.

Un changement radical qui semble fonctionner puisque Lance Stroll et Sergio Pérez ont respectivement signé les 5ème et 6ème temps des premières journées d’essais à Barcelone. Des performances qui doivent cependant être analysées avec précaution car les cartographies moteur et les niveaux d’essence ne sont bien évidemment pas connus.

Toutefois, Racing Point est satisfaite de ses premiers tours de roue qui « dépassent [leurs] attentes » comme l’a déclaré Andy Green.

De là à aller inquiéter le trio d’équipes de pointe que sont Mercedes, Ferrari et Red Bull ? Sergio Pérez préfère rester prudent même si l’objectif d’aller titiller l’équipe italienne est envisageable : « Nous avons une très bonne voiture. Elle est complètement différente et meilleure dans tous les domaines. L’instabilité à l’arrière a maintenant disparu aussi. »

« Ils [les Top Teams] auront certainement quelque chose sous la main. De notre côté, nous n’avons pas grand chose à apporter d’ici Melbourne. » confie encore Pérez.

Un renouveau qui s’explique aussi par l’apport financier des nouveaux propriétaires qui a permis à Racing Point un développement plus important sur la nouvelle monoplace : « Auparavant nous n’avions pas l’argent pour construire quelque chose de complètement nouveau. C’est pourquoi nous avons toujours été obligés de prendre plus de la moitié de la voiture de l’année précédente. » confirme Szafnauer.

Une problématique qui semble désormais bien loin et qui permet à Racing Point d’aborder cette nouvelle saison avec un optimisme nouveau : « Barcelone a toujours été difficile pour nous. Maintenant, nous sommes confiant pour la première fois. Nous n’avons plus à avoir peur des prochaines étapes. » conclut Green.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Daniel Ricciardo

Ricciardo tire son chapeau à Mercedes pour avoir introduit une innovation technique avec le DAS

Ferrari SF1000 Charles Leclerc

Le programme des essais hivernaux 2020 en direct sur F1only.fr