F1 - Newey prédit une bataille Red Bull/Ferrari similaire à celle de l'an dernier avec Mercedes
in

Newey prédit une bataille Red Bull/Ferrari similaire à celle de l’an dernier avec Mercedes

Adrian Newey, le directeur technique de l’équipe Red Bull, prédit cette saison une bataille avec Ferrari pour le titre mondial similaire à celle vécue l’année dernière entre Red Bull et Mercedes.

Après les quatre premières courses de l’année, aucune autre équipe que Ferrari ou Red Bull n’a encore remporté la moindre manche cette saison, Charles Leclerc et Max Verstappen se partageant le nombre de victoires en course (2 – 2). Le schéma est donc très similaire à la campagne 2021 lorsque Mercedes et Red Bull se sont rapidement imposés comme les seuls prétendants au titre mondial et mis en évidence par le fait qu’aucune autre équipe n’a remporté de course avant la 11e manche de la saison l’an dernier.

Face aux statistiques, Adrian Newey a admis qu’il s’attend cette année à un combat pour le titre similaire à l’an dernier, mais à la place de l’équipe Mercedes, c’est bien la Scuderia Ferrari contre qui Red Bull doit se battre. Lorsqu’on lui demande s’il pense que Red Bull a la voiture la plus rapide après la victoire de Max Verstappen à Imola le week-end dernier, Newey a répondu  : “Oui probablement [ici à Imola], mais clairement à Melbourne ce n’était pas le cas.”

“Je pense que ça va être comme l’année dernière avec Mercedes et nous. Certains circuits favoriseront une voiture et d’autres en favoriseront une autre.” a déclaré Newey dans le podcast F1 Nation.

Lorsqu’on lui demande s’il s’agira de savoir quelle équipe pourrait se développer le plus rapidement possible cette saison, le directeur technique de Red Bull n’a pas tardé à souligner les limites causées par le plafonnement des coûts.

Le développement est certainement important, mais l’autre facteur important cette année est le plafond des coûts. Cela signifie que nous devons nous développer avec des restrictions, alors peut-être que nous ferons des choix à certains endroits où des choses que nous aurions pu introduire auparavant, nous attendrons un peu plus longtemps et essaierons de construire un peu un package avant de l’introduire parce que nous ne pouvons pas nous permettre de faire ce que nous avions l’habitude de faire l’année dernière ou les années passées où il y aurait quelque chose à chaque course.”

Après le Grand Prix d’Emilie-Romagne, l’équipe Red Bull occupe la deuxième place au championnat du monde des constructeurs avec 11 points de retard sur la Scuderia Ferrari.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires

F1 - Après Imola, Binotto reste confiant pour Ferrari

Après Imola, Binotto reste confiant pour Ferrari

F1 - Caméras, pneus, moteur, courses Sprint…la Commission F1 s’est réunie

Caméras, pneus, moteur, courses Sprint…la Commission F1 s’est réunie