F1 - Red Bull agite le spectre d'une réclamation contre Mercedes
DOHA, QATAR - NOVEMBER 19: Mercedes GP Executive Director Toto Wolff and Red Bull Racing Team Principal Christian Horner talk in the Team Principals Press Conference during practice ahead of the F1 Grand Prix of Qatar at Losail International Circuit on November 19, 2021 in Doha, Qatar. (Photo by Dan Istitene/Getty Images) // Getty Images /
in

Red Bull agite le spectre d’une réclamation contre Mercedes

Alors que la FIA a rejeté ce vendredi la demande de révision faite par l’équipe Mercedes concernant l’incident impliquant Verstappen et Hamilton au 48e tour de course au GP de Sao Paulo la semaine dernière (à lire ici), le patron de l’équipe Red Bull lui a indiqué qu’il n’hésitera pas à porter réclamation contre Mercedes si jamais son équipe arrive à prouver que l’aileron arrière de la monoplace pilotée par Lewis Hamilton et Valtteri Bottas n’est pas conforme à la règlementation.

« Est-ce que je protesterais ? Oui absolument. Si nous pensons que la voiture n’est pas conforme, nous protesterons. Les vitesses en ligne droite que nous avons vues au Mexique et au Brésil, je veux dire, je pense que tout le monde pouvait voir que le Brésil n’était pas une situation normale. » a déclaré Christian Horner ce vendredi au Qatar.

« Et oui, nous savons qu’un nouveau moteur chez Mercedes est livré avec des performances accrues [Hamilton avait reçu un nouveau moteur au Brésil]. Mais quand vous avez une différence de 27 kilomètres par heure et que vous voyez des marques sur les plaques d’extrémité arrière qui ont été marquées par des ailerons qui se sont pliés…Ce qui se passe est très clair pour nous, donc évidemment, c’est pourquoi je pense que c’est à la FIA de s’assurer que les voitures sont conformes. »

« Si elles ne le sont pas, nous porterons réclamation si nous estimons qu’un concurrent ne se conforme pas aux règles. Nous allons suivre la situation, cela dépendra vraiment de ce qui se passera ce week-end, de ce que nous allons voir et des analyses menées. »

« Je suis sûr que Mercedes a accordé une grande attention à notre voiture tout au long de la saison, et nous faisons évidemment de même. Et évidemment, les enjeux sont élevés, il y a énormément de choses en jeu. Et comme je l’ai dit, nous voulons juste nous assurer que ce sont des règles du jeu égales. »

Horner s’inquiète d’autant plus que lors des deux prochaines manches de la saison, la faible trainée et donc la vitesse de pointe seront les éléments clés sur les circuits d’Arabie Saoudite et le nouveau tracé d’Abou Dhabi. Le Britannique a donc une nouvelle fois mis la pression sur la FIA en demandant à ce qu’elle s’assure que les règles soient « scrupuleusement » respectées par toutes les équipes de la grille.

« Est-ce que nous sommes préoccupés par les gains en termes de vitesses de pointe depuis Budapest ? Absolument, ils ont été exponentiels lors des deux dernières courses. » a déclaré Horner.

« Nous attendons de la FIA, en tant que commissaire technique et policier du sport, qu’elle s’assure que toutes les voitures sont conformes. Les règles sont un ensemble complexe de règlements. Nous comptons donc très, très fortement sur la FIA pour nous assurer que c’est absolument scrupuleusement respecté. »

« Parce que ce que nous voulons absolument pour ces dernières courses que ce soit un combat loyal, celui qui sort à la fin en tête, cela ne devrait pas se décider dans une salle des stewards, cela ne devrait pas être dans une cour d’appel, cela doit être fait sur la piste. Et nous voulons juste nous assurer qu’avant ces dernières courses, ces voitures soient scrupuleusement contrôlées et soient en totale conformité, car il y a trop en jeu. Tout simplement, vous avez deux équipes et deux pilotes qui se battent pour le plus gros prix du sport, les enjeux sont incroyablement élevés. Et vous voulez juste vous assurer que les règles du jeu sont équitables. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

8 commentaires

  1. Helmut Marko alerte sur la fait que Mercedes a introduit au Brésil le nouveau Moteur a combustion interne prévu pour 2022,une véritable fusée, ( perméabilité du règlement FIA) en effet La RedBull était plus lente de 27km/h en ligne droite que la Mercedes.
    Toujours d’ après Helmut le championnat serait perdu pour RedBull si Honda ne sort pas une évolution du moteur destiné à Verstappen. Article: auto journal F1.Info ou intox, a vous de voir.

  2. Il a tout à fait raison
    Au regard des investissements consentis et des enjeux une tricherie sur la fin de saison serrait scandaleuse et elle semble plausible au regard de la performance surnaturelle au Brésil notamment

  3. Ça n’arrête pas chez RB. Si on n’arrive pas sur la piste plus au moins correctement,on attaque comme des mafieux. Bien triste figures ce Horner & co

F1 - Vasseur explique pourquoi Alfa Romeo a choisi Zhou

Vasseur explique pourquoi Alfa Romeo a choisi Zhou

F1 - Lewis Hamilton en retrait ce vendredi à Losail

Lewis Hamilton en retrait ce vendredi à Losail