F1 - Gasly chez Alpine : Red Bull met un terme aux rumeurs
@Tiffany Amisse - 2022
in

Gasly chez Alpine : Red Bull met un terme aux rumeurs

Le clan Red Bull a tenu à démentir les rumeurs concernant l’avenir de Pierre Gasly en F1 selon lesquelles le Français dispose dans son contrat avec AlphaTauri d’une clause de sortie qu’il pourrait activer pour éventuellement rejoindre Alpine l’an prochain.

Depuis le début de la trêve estivale, le mercato en Formule 1 a pris une tournure insolite avec dans un premier temps l’annonce choc de l’arrivée de Fernando Alonso chez Aston Martin en 2023 en remplacement de Sebastian Vettel (qui prendra sa retraite à la fin de cette saison), puis l’équipe Alpine qui a confirmé l’Australien Oscar Piastri en tant que titulaire aux côtés d’Esteban Ocon pour 2023. Cependant, le principal intéressé a publié dans la foulée de cette annonce un démenti catégorique, le jeune homme âge de 21 ans précisant qu’il n’avait signé aucun contrat avec Alpine pour la saison prochaine (à lire ici).

Ce refus catégorique de la part de Piastri – qui aurait signé un pré-accord avec McLaren pour remplacer Daniel Ricciardo – a laissé la porte ouverte à toutes sortes de rumeurs y compris celle d’une potentielle arrivée du Français Pierre Gasly chez Alpine. En effet, certains médias n’ont pas hésité à dire que Pierre Gasly avait la possibilité d’activer une clause de sortie dans son contrat fraîchement renouvelé avec AlphaTauri pour 2023, mais du côté du clan Red Bull, Helmut Marko a catégoriquement démenti cette “information”.

A lire aussi   Ross Brawn va prendre du recul avec la Formule 1

“Il n’y a pas de clause de sortie pour Gasly, il n’y en avait pas avant la pause estivale et il n’y en aura pas après la pause estivale.” a déclaré Helmut Marko à nos confrères de Sport1.

Toujours concernant l’avenir de Pierre Gasly, le directeur de l’équipe AlphaTauri, Franz Tost, a ajouté : “Cela n’a aucun sens de laisser partir Pierre. Si un pilote Red Bull échoue, aucun autre pilote adéquat ne peut intervenir, seul Pierre peut le faire.”

“Pierre est très talentueux. Il réfléchit soigneusement à tout et est très concentré. Avec la bonne voiture, il peut être à l’avant et c’est notre travail maintenant.” a ajouté Tost.

Concernant le baquet refusé par Oscar Piastri chez Alpine l’an prochain, l’écurie du constructeur français a indiqué qu’elle n’hésiterait pas à réclamer des millions d’indemnités si jamais l’Australien refusait de courir pour eux la saison prochaine, quitte à se rendre devant la Haute Cour de Londres pour obtenir gain de cause après avoir investi des sommes folles durant de nombreuses années pour aider le jeune pilote à grimper en F1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

10 commentaires

    • Avant de faire paraître un commentaire, encore faut-il savoir écrire correctement le Français… Atroce de trouver autant de fautes d’orthographe en aussi peu de lignes ! Il faut sans doute un sacré entraînement pour être aussi nul.

      • Il y a des personnes non Français qui se donne la peine d’écrire en français.
        Es que vous arrivez d’écrire sans faute en Anglais , Espagnol ou autre langue ??
        La F1 est un sport internationale.

    • …..et restera un second couteau dans le giron Red Bull qui ne souhaite pas de surcroît qu’Alpha Tauri soit trop forte. Gasly doit se casser au plus vite même si j’apprécie Tost.

      • Red Bull a toujours voulu une Toro Rosso AlphaTauri forte, c’est pour ça que celle-ci avait une base de Red Bull-Honda depuis 2020 et se fournit en pièces communes chez red bull technology depuis 2007, mais l’affaire Racing Point et Mercedes a eu les mêmes conséquences que sur Aston Martin.

  1. Pierre fait tellement un travail de fou chez AlphaTauri depuis quelques années maintenant, ils ne sont pas dingues, ils ne vont pas le laisser partir chez la concurrence. (rien à voir, mais j’ai l’impression que c’est Cesare sur la photo d’illustration).

aston-martin-f1

Aston Martin déjà tournée sur sa F1 2023 “depuis un certain temps”

F1 - Christian Horner a apprécié voir Toto Wolff s'énerver l'an dernier

Christian Horner a apprécié voir Toto Wolff s’énerver l’an dernier