Selon les règles, Renault F1 serait obligé de fournir un moteur à Red Bull

2 octobre 2020
1
cyril-aboiteboul-renault-f1

Ce vendredi, le motoriste Honda a annoncé officiellement qu’il stopperait son programme en F1 à la fin de la saison 2021, ce qui veut dire que Red Bull Racing et AlphaTauri devront trouver un nouveau fournisseur d’unité de puissance à partir de la saison 2022.

Le directeur de l’équipe Red Bull Racing, Christian Horner, a été très clair ce vendredi matin et a insisté sur le fait que la décision prise par le motoriste nippon n’aura aucun impact sur l’engagement de Red Bull en Formule 1 – l’équipe de Milton Keynes ayant récemment signé le nouvel accord Concorde et s’est donc engagée jusqu’en 2025 au moins.

En attendant, Red Bull n’a pas d’autre choix que d’évaluer désormais toutes les options disponibles en catégorie reine en termes de fourniture de moteur et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’auront pas l’embarras du choix.

En effet selon les règles actuelles, Renault F1 serait obligé de fournir à Red Bull, ainsi qu’à AlphaTauri, un moteur [version identique que l’équipe d’usine] à partir de la saison 2022 parce que le constructeur français est le motoriste ayant le moins de clients actuellement en Formule 1 [Renault équipe seulement McLaren en 2020, mais l’équipe britannique utilisera l’an prochain un moteur Mercedes].

red-bull-moteur-renault-f1

Red Bull voudrait probablement éviter de raviver une relation qui était « tendue » à la fin de leur collaboration, tandis que Renault n’aimerait certainement pas devoir de nouveau travailler avec une équipe qui les a tant critiqués.

Les dirigeants de Red Bull pourraient toujours essayer de convaincre Ferrari ou Mercedes de leur fournir un moteur à partir de 2022 [avec l’accord de Renault], mais il est bon de rappeler que ces deux motoristes ont déjà refusé de motoriser Red Bull lorsque celle-ci était à la recherche d’un fournisseur avant de signer avec Honda.

La raison de ce refus est simple: Mercedes et Ferrari estiment que Red Bull a l’une des meilleures monoplaces de la grille et le fait de l’équiper avec l’un des meilleurs moteurs pourrait rendre la Red Bull imbattable.

Il reste toujours la possibilité pour Red Bull d’attirer un nouveau motoriste en Formule 1 pour 2022, mais avec un délai aussi court [à peine une année], cette solution semble dores et déjà vouée à l’échec.

Autre point intéressant, Cyril Abiteboul, team principal de l’équipe Renault F1 – qui deviendra Alpine F1 Team en 2021 – a récemment indiqué que dans l’hypothèse d’une fourniture moteur, Renault souhaitait désormais trouver une écurie « partenaire » et non plus « cliente » et c’est justement sur ce point précis où il pourrait y avoir un profond désaccord entre Red Bull et Renault [Alpine], puisque l’équipe de Milton Keynes devrait alors être rebaptisée Alpine Red Bull Racing.

1 Comment

  1. Si RB veut retrouver du panache et du respect il faut virer Helmut Marko, il fait beaucoup plus de mal que de bien à RB.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.