Ross Brawn : « Red Bull est devenue la deuxième force après Silverstone »

Ross Brawn estime que l’équipe Red Bull Racing est devenue la deuxième force du plateau après le Grand Prix de Grande-Bretagne, bien qu’aucun de ses pilotes ne soit monté sur le podium.

A Silverstone, Red Bull Racing a été clairement plus rapide que Ferrari en course, sur un tracé pourtant plus favorable aux Ferrari qu’à la RB15 équipée du moteur Honda.

Au final, aucun des deux pilotes Red Bul n’a pu monter sur le podium dimanche, mais Ross Brawn pense tout de même que l’équipe de Milton Keynes est désormais passée devant Ferrari.

« Bien qu’aucun de leurs pilotes ne soit monté sur le podium, Red Bull est devenue la deuxième force à la fin du week-end de Silverstone. » déclare Ross Brawn, manager sportif de la Formule 1.

« Ils sont toujours plus proches de Mercedes et Ferrari en qualifications, et en course, l’équipe de Milton Keynes était même en avance sur l’équipe italienne en termes de performance. »

« Et finalement, ce n’est que la collision entre Verstappen et Vettel qui a mis un terme aux chances du Néerlandais (Verstappen) de monter sur le podium. »

« Le mérite de l’amélioration de l’équipe devrait être partagé équitablement entre Red Bull, qui se distingue une fois de plus par son développement sur le châssis et en termes d’aérodynamique, et Honda, qui surprend sans aucun doute quelques personnes par la vitesse à laquelle ils progressent en termes de performance avec leur unité de puissance. »

« Pour la Formule 1, il est important que la société japonaise reprenne le dessus, car elle favorise la concurrence. »

« Il y a deux ans, Honda risquait réellement de mettre un terme à son engagement dans l’ère hybride et je pense qu’il est louable qu’ils aient trouvé le moyen d’avancer sans trop de pression, grâce à la saison dernière avec Toro Rosso, avant de joindre leurs forces avec une équipe de premier plan qu’est Red Bull. »

Rappelons tout de même qu’au championnat du monde des constructeurs, l’équipe Red Bull Racing est troisième à 52 points de Ferrari.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

En Italie, Sebastian Vettel est devenu le « Capitaine Fracasse »

vettel pénalité canada

Brawn : « Vettel doit rester calme et s’appuyer sur le soutien de son équipe »