cyril abiteboul renault alain prost
(L to R): Cyril Abiteboul (FRA) Renault Sport F1 Managing Director with Alain Prost (FRA) Renault F1 Team Special Advisor. United States Grand Prix, Saturday 2nd November 2019. Circuit of the Americas, Austin, Texas, USA.

Renault F1 aspire à travailler avec des jeunes pilotes de son académie

Cyril Abiteboul rappelle que le choix de Renault si jamais Daniel Ricciardo quittait l’équipe en 2021 se porterait sur un jeune pilote de son académie.

Le contrat du constructeur automobile français avec Daniel Ricciardo arrive à échéance à la fin de cette année, et l’Australien a déjà été fortement lié à un transfert chez Ferrari si Sebastian Vettel n’y restait pas.

Renault et Daniel Ricciardo espèrent tous deux qu’une amélioration des performances cette saison leur suffira pour étendre leur partenariat, mais rien n’est encore figé à l’heure actuelle, d’autant que la saison 2020 n’a même pas encore débuté.

S’exprimant au micro de Canal+, le directeur de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, n’a pas écarté l’idée de signer Sebastian Vettel en 2021, mais le manager français n’a pas non plus laissé entendre que ce serait sa priorité, bien au contraire.

« Je ne veux pas dire non, c’est un grand pilote, un grand champion. On a bossé ensemble sur la partie moteur, on a gagné ensemble. » explique Cyril Abiteboul.

« J’aspire plutôt à travailler avec des pilotes de demain, plutôt que des pilotes d’hier. C’est vraiment très dur de le résumer comme ça, mais quand on a aussi une académie des pilotes, des pilotes qui vont peut-être en sortir en 2021 ou 2020, il faut aussi avoir ça en tête. »

« On a créé cette académie en 2016 avec pour objectif de sortir un pilote en F1 en 2021. On va être à 2021, il faut le prendre en compte. Typiquement, il y a Christian Lundgaard, mais c’est une option parmi d’autres, il a aussi sa saison de F2 à faire, nous nous avons notre saison à faire avec Daniel. »

« Je pense que Daniel est très attaché à ce choix avec Renault, qui a été très critiqué par une certaine presse, Britannique, qui ne comprend pas. Cette idée de construire un projet humainement, techniquement, sportivement. C’est quelque chose qui lui tient à cœur. »

« C’est quelqu’un qui est guidé par ses émotions, il a envie de montrer qu’il peut être fidèle à son choix, tant qu’il est démontré qu’il s’agit d’un bon choix. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

coronavirus F1 Melbourne

La F1 adresse un message à ses fans

Coronavirus : Respectons les consignes !