lancement usine Renault viry-châtillon

Renault lance la construction d’une nouvelle usine à Viry-Châtillon

L’écurie Renault F1 team a effectué la pose de la première pierre [symbolique] de sa future usine à Viry-Châtillon dans l’Essonne.

Cette future nouvelle structure qui sera grande de 4 100 m² devrait permettre à Renault « d’entrer dans un autre monde » selon les propos de Jérôme Stoll, le président de Renault Sport Racing.

« Ce n’est plus le début d’une histoire, mais plutôt une histoire importante depuis la création de Renault Sport il y a 42 ans. » explique le président de Renault Sport Racing lors de la cérémonie pour la pose de la première pierre de la future usine.

« Lorsque nous avons acté notre retour en Formule 1 en 2015, nous avions pour objectif d’aller taquiner et de challenger les meilleurs. »

Une nouvelle usine de montage

Cette mégastructure permettra à l’équipe Renault d’abriter les ateliers de montage des moteurs V6, alors que toutes les pannes seront également étudiées au même endroit.

« Elle va abriter les ateliers de montage des moteurs V6 et des nouveaux cylindres. » explique le chef de projet, Christian Blum.

« Il va s’agir d’un endroit de contrôles des pièces moteur, c’est également ici que nous analyserons les pannes mécaniques. »

Une nouvelle usine, mais pas pour tout de suite

Les premiers coups de pioche pour la construction de cette nouvelle usine sont prévus dans les prochains jours, mais il faudra attendre au minimum l’été 2020 pour commencer à travailler dans ces nouveaux ateliers pour le personnel  Renault, alors que la livraison du bâtiment est prévue pour le printemps 2020.

Rappelons tout de même que Renault occupe cette année la huitième position au classement des constructeurs, après un début de saison très difficile pour l’équipe du constructeur français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

nikita mazepin mercedes tests barcelone 2019

Mazepin au volant de la Mercedes W10 : « C’était incroyable! »

circuit gilles villeneuve canada

Le nouveau paddock de Montréal sera t-il prêt pour le Grand Prix du Canada ?