Renault RS19 Nico Hulkenberg

Renault va « évaluer en profondeur » certains domaines de la RS19 cette semaine

Douzième à l’arrivée du Grand Prix d’Espagne ce dimanche, Daniel Ricciardo n’a rien pu faire face à la McLaren de Carlos Sainz équipée du moteur Renault.

Le constat d’échec est difficile à encaisser pour toute l’équipe Renault, mais force est de constater que même McLaren, pourtant écurie cliente du constructeur français, affiche de bien meilleures performances que l’équipe d’usine Renault cette année.

Daniel Ricciardo n’a absolument rien pu faire derrière la McLaren de Carlos Sainz ce dimanche à Barcelone, une MCL34 équipée de la dernière évolution du moteur Renault, et bien trop rapide pour la RS19 poussive de l’Australien.

« Nous avions d’abord un meilleur rythme que Sainz et j’ai pu le dépasser à la fin de ce premier relais. Nous nous sommes ensuite arrêtés pour chausser les pneus durs et il m’a repris assez rapidement. » explique Daniel Ricciardo lorsqu’il évoque sa bataille avec Carlos Sainz au Grand Prix d’Espagne.

« C’était difficile de réduire l’écart, nous étions performants dans le dernier secteur sans parvenir à être assez près de lui dans le dernier virage. »

« Nous étions certainement plus rapides que ne le montre cette douzième place. Au final, ce n’était pas un dimanche parfait. »

« Le peloton est tellement serré que tout doit être exécuté à la perfection pour obtenir un bon résultat. Nous allons nous ressaisir en attendant le prochain rendez-vous avec impatience. »

Des essais privés qui arrivent au bon moment

Renault se retrouve désormais huitième au classement des constructeurs, et va donc devoir réagir en conséquence, afin de ne pas se retrouver à l’avant dernière place du championnat, juste devant l’équipe Williams.

L’équipe du constructeur français va profiter des deux journées de tests privés programmées cette semaine à Barcelone pour évaluer en profondeur les domaines dans lesquelles les difficultés se concentrent.

« Les essais viennent au bon moment pour évaluer plus en profondeur certains domaines de la monoplace et d’importants éléments de développement pendant que nous définissons notre plan d’action à court et à moyen terme pour nous remettre d’un mauvais début de saison qui n’affecte en rien notre détermination et nos objectifs à long terme. » a déclaré le patron de Renault, Cyril Abiteboul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

zandvoort f1 2020

Zandvoort en passe d’être confirmé pour 2020 en remplacement de l’Espagne

la Ferrari SF90 de Sebastian Vettel

Binotto n’écarte pas une possible erreur de concept sur la SF90