Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix des Pays-Bas

Réprimande pour Yuki Tsunoda après avoir détaché son harnais à Zandvoort

Tsunoda
ZANDVOORT, NETHERLANDS - SEPTEMBER 04: Yuki Tsunoda of Japan driving the (22) Scuderia AlphaTauri AT03 makes a pitstop during the F1 Grand Prix of The Netherlands at Circuit Zandvoort on September 04, 2022 in Zandvoort, Netherlands. (Photo by Dan Mullan/Getty Images)

Yuki Tsunoda a connu quelques déboires ce dimanche lors du Grand Prix des Pays-Bas et a dû s’arrêter à deux reprises en piste. Il a également reçu une réprimande à l’issue de la course.

Le pilote AlphaTauri s’est arrêté au stand pour chausser des pneus durs au 42ème tour mais après son arrêt, il s’est rapidement immobilisé en piste, signalant que les pneus n’étaient pas montés correctement. Il a ensuite réussi à rentrer au stand où l’équipe a changé ses pneus et resserré son harnais de sécurité. Mais Il a indiqué qu’il y avait toujours un problème et s’est de nouveau arrêté, se retirant de la course et provoquant le déploiement d’une voiture de sécurité virtuelle.

Malheureusement, après m’être arrêté pour chausser les Hards, j’ai senti qu’il y avait un problème avec la voiture, l’équipe ne pouvait rien voir à ce stade, alors ils m’ont appelé pour changer les pneus“, a déclaré Yuki Tsunoda.

Cependant, quand je suis ressorti, je sentais toujours que quelque chose n’allait pas, ce que l’équipe a ensuite confirmé par radio et j’ai dû abandonner.

Lorsque Yuki Tsunoda s’est arrêté en piste la première fois, il a cru que sa course était terminée et il a desserré son harnais de sécurité pensant qu’il allait sortir de la voiture. Il a finalement pu repartir vers les stands. Les commissaires ont décidé d’enquêter sur ce point.

Après un arrêt au stand de la voiture 22, le pilote a arrêté la voiture parce qu’il sentait qu’une roue n’était pas correctement montée, l’enquête des commissaires a conduit à la conclusion qu’il y avait en fait un problème avec le différentiel” indique le document officiel des commissaires.

Par conséquent, la voiture ne se trouvait pas dans des conditions dangereuses lorsqu’elle a été libérée de sa position d’arrêt au stand.

Cependant, lors de son audition, le pilote a admis qu’après s’être arrêté en piste, il était prêt à abandonner la voiture et a commencé à desserrer sa ceinture de sécurité, sans la détacher.

Après cela, il est retourné aux stands où les mécaniciens ont resserré les ceintures. Il n’est donc pas possible de déterminer exactement dans quelle mesure le harnais de sécurité a été desserré par le pilote.”

Les commissaires ont ainsi décidé de lui infliger une réprimande dite de “non-conduite” (non-driving reprimand). Comme Yuki Tsunoda a déjà reçu quatre réprimandes de conduite cette saison – trois pour avoir gêné ses concurrents et une pour avoir conduit trop lentement dans un tour de mise en grille – il risque une pénalité de 10 places sur la grille le week-end prochain à Monza, comme le prévoit l’article 18.2 du règlement sportif de la F1.

Les règles concernant les pénalités de grille dans le cadre des réprimandes ont été modifiées cette année. En 2021, un pilote aurait été pénalisé s’il avait reçu trois réprimandes, à condition que deux soient pour fautes de conduite.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.