F1 - McLaren s'attend à beaucoup plus de la part de Ricciardo en 2022
in

McLaren s’attend à beaucoup plus de la part de Ricciardo en 2022

Le directeur exécutif de McLaren, Andrea Stella, est convaincu que son équipe obtiendra plus de performances de Daniel Ricciardo en 2022 après que l’Australien ait connu une première saison difficile avec l’équipe.

Ricciardo a rejoint McLaren en provenance de Renault avant la saison 2021 pour remplacer Carlos Sainz, qui a rejoint Ferrari, mais malgré sa victoire au Grand Prix d’Italie, le pilote McLaren a largement eu du mal à égaler son coéquipier Lando Norris tout au long de la saison. Cependant, Andrea Stella a vu des signes positifs chez l’Australien tout au long de l’année et croit fermement qu’il y aura un nouveau pas en avant avec la nouvelle génération de monoplaces en 2022 : « Du côté de Daniel, je pense que les progrès au cours de la saison ont été tangibles. » a déclaré Stella.

« Si vous regardez en Arabie Saoudite, il a été très rapide en qualifications. Si vous vous souvenez bien, en Q1 il était P3, mais en Q2 il a subi des dommages sur sa monoplace en touchant un vibreur, ce qui l’a mis hors jeu. Sans cela, je pense que sa performance en Arabie Saoudite aurait été très bonne. »

« Nous savons qu’il y a plus à venir de la part de Daniel, et d’une certaine manière, nous avons encore un plan de développement et j’ai hâte de voir ce que nous pourrons faire avec Daniel en 2022. Je suis tout de même très optimiste de ce point de vue. Laissez-moi tout de même vous dire que travailler avec lui est un réel plaisir, je pense qu’il crée une très bonne atmosphère dans l’équipe, ce qui est une bonne base pour le développement technique et le pilotage. »

Alors que McLaren espère que Daniel Ricciardo sera au rendez-vous en 2022, l’équipe de Woking compte également sur son deuxième pilote, le Britannique Lando Norris, dont les performances ont été époustouflantes en 2021 selon Stella.

« Je pense que Lando dans sa troisième année en Formule 1 s’est développé, notamment en termes de vitesse pure. Je suis vraiment confiant, parce qu’en termes de vitesse pure il était l’un des pilotes les plus forts de la grille et je pense que c’est vrai dans toutes les conditions. Il suffit de penser à certaines de ses performances sur le mouillé, comme lorsqu’il a décroché sa pole position en Russie avec un tarmac dans des conditions de transition, puisque nous sommes passés des composés Intermédiaires aux composés Tendres. »

« Avec Lando, nous avons également travaillé sur l’amélioration du rythme de course – donc la capacité de marquer des points – et je pense que cela, d’une certaine manière, a été démontré. Là où je vois l’opportunité avec Lando, c’est de consolider ses standards très élevés qu’il a réussi à atteindre lors de chaque session. Il s’agit donc d’avoir plus de cohérence dans ce niveau de performance de pointe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

F1 - La FIA a débuté son enquête concernant la controverse d'Abou Dhabi

La FIA a débuté son enquête concernant la controverse d’Abou Dhabi

F1 - Les pilotes Haas devront attendre les essais hivernaux pour tester leur F1 2022

Les pilotes Haas devront attendre les essais hivernaux pour tester leur F1 2022