Daniel Ricciardo ne regrette pas d’avoir quitté Red Bull

Alors que son ancienne équipe est actuellement en tête des deux championnats du monde, l’Australien Daniel Ricciardo dit qu’il ne regrette pas d’avoir quitté Red Bull fin 2018.

Le pilote âgé de 32 ans a choisi de quitter Red Bull pour Renault avant 2019, affirmant à l’époque que cette décision était « l’une des décisions les plus difficiles à prendre dans ma carrière jusqu’à présent » mais qu’il avait besoin d’un nouveau défi.

Lors de ses deux saisons passées chez Renault, Ricciardo a réussi à décrocher deux podiums, avant de rejoindre l’équipe McLaren aux côtés de Lando Norris cette année. Depuis le début de la saison 2021, Ricciardo est largement surclassé par son coéquipier qui a déjà décroché trois podiums en neuf courses et occupe la quatrième place au classement des pilotes quand l’Australien occupe la huitième place avec seulement 40 points marqués.

En revanche son ancienne équipe Red Bull n’a cessé de se renforcer depuis son départ, formant une relation solide avec Honda et devenant la force dominante cette année, avec Max Verstappen en tête du championnat des pilotes et l’équipe en tête des constructeurs.

Quand on lui demande pour la énième fois s’il ne regrette pas d’avoir quitté Red Bull, Ricciardo a répondu : « Non, je n’ai pas de regrets. »

« J’ai pris chaque décision pour une raison et chaque décision que vous prenez à certains moments de votre vie, vous estimez que c’est la plus juste ou la meilleure à ce moment-là, donc je ne regarde certainement pas en arrière avec regret ni ne remet en question quoi que ce soit. »

« Je regarde leurs résultats cette année et je suis honnêtement heureux pour eux. Ne vous méprenez pas, j’adorerais gagner mais tant mieux pour eux, ils défient Mercedes et ils ont l’air d’être dans la vraie chasse au titre cette année. »

« J’ai brièvement rencontré Christian [Horner, patron de Red Bull] en Autriche et quelques-uns des gars de Red Bull et je suis ravi qu’ils fassent ce qu’ils font, mais je n’ai certainement pas de regrets, c’est juste… la vie. »

Les qualifications semblent être le talon d’Achille de Ricciardo cette année, plaçant l’Australien en retrait pour les courses où il a pourtant montré un rythme plus encourageant. Avant le Grand Prix de Grande-Bretagne de ce week-end, Ricciardo assure qu’il cherche toujours où s’améliorer et accepte qu’il faudra du temps pour entrer dans la fenêtre idéale.

« Je continue de persévérer, de continuer à y travailler. C’est quelque chose que j’ai reconnu et qui ne se produira pas du jour au lendemain, d’un simple clic, alors j’essaie simplement de comprendre sur le moment. Juste après les qualifications, juste après la course, vous êtes ému, vous pouvez être frustré, vous en voulez toujours plus. »

« Une fois ces moments passés, il suffit d’entrer dans les données, de parler aux ingénieurs, d’entrer dans le simulateur et simplement de travailler pour essayer de s’améliorer. » 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.