daniel ricciardo f1
Daniel Ricciardo (AUS) Renault F1 Team. Australian Grand Prix, Thursday 12th March 2020. Albert Park, Melbourne, Australia.

Ricciardo pense que la F1 a pris des risques dès les essais hivernaux

Daniel Ricciardo admet qu’il était soulagé que le Grand Prix d’Australie ait été annulé à la dernière minute, affirmant que la F1 avait « joué avec le feu ».

Daniel Ricciardo admet avec un peu de recul que la Formule 1 a pris de gros risques en envoyant toutes ses troupes à Melbourne pour la première manche de la saison 2020.

« J’ai vraiment eu une vision limitée parce que Melbourne est une course toujours très animée et chaotique. » explique Daniel Ricciardo à The Age.

« Je n’avais pas trop réfléchi à l’ensemble de la situation avec le coronavirus, mais au fond, j’avais quelques inquiétudes et nous avons vraiment joué avec le feu. »

« Vous rejouez chaque action que vous avez faites, à qui vous avez parlé, où vous étiez…c’était vraiment facile de devenir paranoïaque. »

« Une fois que nous nous rapprochions de la course et quand on voyait ce qui se passait dans d’autres sports comme la NBA [qui a décidé de suspendre la saison], je me disais vraiment que nous ne devrions pas le faire. »

« De l’extérieur, il est facile de dire [cela aurait pu être mieux géré], mais même en étant de l’intérieur…je serais naïf si je disais que j’étais au courant de tout ce qui se passait parce si peu d’entre-nous le savaient. »

« Nous étions tous déçus que cela n’ait pas lieu, et c’est vraiment dommage pour ceux qui y travaillent, les fans, les gens qui voulaient le regarder à la télé, mais c’était à 100% la bonne décision. »

Le pilote Renault estime que le sport a commencé à prendre des risques dès les essais hivernaux où toutes les équipes et médias se sont réunis durant six journées à la fin du mois de février à Barcelone en Espagne.

« Même quelques semaines plus tôt, nous étions tous à Barcelone lors des tests [de pré-saison], il n’y avait aucune restriction, généralement tout le monde a un rhume à cette époque de l’année en Europe… »

Dès l’annonce de l’annulation du Grand Prix d’Australie le vendredi matin, Daniel Ricciardo a appelé quelques pilotes pour voir ce qu’ils comptaient faire et a ensuite pris la décision de retourner à dans sa ville natale de Perth où il s’était entraîné durant les quelques jours qui ont précédé le GP d’Australie.

« L’une des personnes avec qui j’ai parlé a été Max [Verstappen] juste pour voir ce qu’il allait faire. Pour moi, une fois que l’annulation a été officialisée, je voulais juste partir le plus tôt possible avant que cela ne devienne problématique. »

« Je voulais aussi avoir une idée de ce que les autres pilotes comptaient faire avant de sauter dans un avion. »

« L’idée était de rentrer à Perth où j’ai de la famille et c’était logique de revenir là où j’étais avant Melbourne parce que j’avais encore des affaires sur place. Je ne voulais pas prendre de risques à aller ailleurs. »

« Le dimanche le jour de la course a été très étrange parce que j’étais chez moi et je me suis dit ‘je devrais être dans une voiture de F1 en ce moment’. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…