Rich Energy-Haas : Acte IV

Après un double abandon de la part de l’équipe Haas au Grand Prix de Grande-Bretagne ce dimanche, le patron de Rich Energy a de nouveau confirmé qu’il stoppait définitivement tout sponsoring de l’écurie américaine.

La saga Rich Energy n’est pas encore totalement terminée, puisque peu de temps après l’arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne, William Storey, le PDG de Rich Energy, a de nouveau confirmé que sa société n’était plus sponsor de l’équipe Haas en F1.

Rappel des faits

Ce jeudi, coup de théâtre lorsque la société Rich Energy a posté un Tweet dans lequel elle annonçait avoir mis un terme définitif et avec effet immédiat à son sponsoring avec l’écurie de Formule 1 Haas.

Cette annonce surprenante a été ensuite démentie par un communiqué de presse envoyé par les actionnaires de la société, qui précisaient que ce message posté sur les réseaux sociaux provenait d’un individu « malhonnête » ( en parlant de William Storey).

« Les actionnaires, qui possèdent la majorité de Rich Energy, voudraient clarifier certaines déclarations qui ont été diffusées dans les médias à partir d’une source non autorisée. » pouvait-on lire dans ce communiqué de presse.

« Il est clair que les actions malhonnêtes d’un individu ont causé une grande gêne. Nous sommes en train de lui retirer de façon légale toutes responsabilités exécutives. »

William Storey contre-attaque

Au lendemain de la publication de ce communiqué, Williams Storey a décidé de contre-attaquer en accusant les actionnaires de la société d’avoir tenté un coup d’état.

« Le communiqué ridicule d’une minorité d’actionnaires qui sont proches de Red Bull et Whyte Bikes est risible. » a t-il écrit.

« Leur tentative de coup d’état a échoué, je contrôle tous les actifs de Rich Energy et j’ai le soutien de tous les responsables clés. »

Double abandon de Haas au GP de Grande-Bretagne

Après le double abandon de l’équipe Haas ce dimanche à Silverstone, Storey a publié un document prouvant que l’accord de sponsoring entre Rich Energy et l’écurie américaine était bel et bien terminé.

Storey indique que l’équipe Haas a accepté de résilier l’accord liant Rich Energy à l’écurie Haas, moyennant des dommages à hauteur de 35 millions de livres, comme le prouve le document ci-dessous.

L’équipe Haas n’a pas encore réagi à ce communiqué envoyé seulement quelques minutes après l’arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

michael masi directeur de course fia

Michael Masi confirmé en tant que directeur de course pour le reste de la saison

Malgré une double arrivée dans les points, Renault reste cinquième au championnat