robert kubica williams

Robert Kubica : « Nous arrivons à l’aveugle en Australie »

Le pilote Williams, Robert Kubica, déplore le manque de préparation avant la première course de la saison en Australie.

Robert Kubica est bien conscient que l’équipe Williams accuse un certain retard sur les autres écuries en raison d’un problème dans la conception de sa nouvelle monoplace : La FW42.

Dés les essais hivernaux de Barcelone, l’équipe Williams a rencontré des difficultés pour mettre en piste sa FW42 en même temps que ses rivaux, l’écurie britannique ayant débuté ses essais avec deux journées de retard.

Sur huit journées programmées, Williams est devenue l’équipe ayant le moins roulé durant les essais hivernaux, ce qui ne facilite pas la tache de Robert Kubica, qui effectue son grand retour en F1 cette année, après huit ans loin des paddocks en raison d’un accident de rallye au cours de l’hiver 2011.

Le pilote polonais regrette de ne pas avoir pu rouler davantage lors des essais hivernaux, et sait que la première course de la saison programmée dans un peu moins de quinze jours à Melbourne, pourrait s’avérer compliquée pour lui, ainsi que pour toute l’équipe.

« Rien n’a changé, les choses ne changent pas d’un jour à l’autre et nous sommes toujours confrontés à un retard important et les problèmes que nous avons aujourd’hui sont dû à ce retard. » explique le Polonais.

« Nous arrivons un peu à l’aveugle en Australie, je n’ai aucune donnée sur la simulation de course, mon plus long relais [pendant les essais hivernaux] n’a pas atteint 15 tours. Il y a encore beaucoup d’inconnues, c’est la réalité et nous ne pouvons rien changer. »

« Malheureusement, la situation est loin d’être optimale, mais je ne peux rien y faire. Je dois juste faire de mon mieux, mais après huit années sans compétition, je ne connais que 20% de ce que je devrais savoir avant le Grand Prix d’Australie. »

Williams sera prête pour Melbourne

En dépit des problèmes économiques que rencontre l’écurie depuis un certain temps et du peu de kilomètres parcourus au cours des essais hivernaux, beaucoup estiment que Williams arrivera à Melbourne pour le Grand Prix d’Australie 2019 avec un manque de pièces détachées pour sa FW42, ce qui limitera sensiblement le roulage de l’équipe au cours du premier week-end de course de la saison.

Mais pour Claire Williams, la patronne de l’écurie britannique, toutes ces rumeurs restent à l’heure actuelle infondées, alors qu’elle assure que Williams sera prête pour la première manche de l’année.

« Je peux vous garantir que nous n’aurons pas juste deux monoplaces en Australie, nous aurons également un châssis de rechange, ainsi que de nombreuses pièces. » a déclaré Claire Williams.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

ferrari SF90 sebastian Vettel

Ferrari : « Nous ne sommes pas encore prêts pour Melbourne »

sebastian Vettel ferrari 2019

La retraite ? Vettel n’y pense même pas