williams fw42 barcelone

Williams salue « l’énorme effort collectif » pour mettre la FW42 en piste

L’équipe Williams salue l’effort collectif pour arriver à mettre la FW42 sur la piste à Barcelone pour les essais hivernaux.

Ce vendredi, pour la dernière journée des essais hivernaux à Barcelone, Robert Kubica n’ a pu boucler que 15 tours au volant de sa Williams lors d’une simulation de course durant laquelle l’équipe avait fixé un objectif de 75 tours.

Williams a dû interrompre cette ultime simulation de course ce vendredi en raison d’une usure critique de certaines pièces de la carrosserie de la FW42, ce qui aurait rendu les données collectées totalement inutiles pour l’équipe britannique.

Robert Kubica, qui a terminé cette dernière journée de tests avec le dernier temps, s’attend donc à souffrir dés la première course de l’année à Melbourne.

« Il est dommage de mettre fin aux essais avec une journée difficile avant que nous partions tous pour la première course de l’année. » admet Kubica.

« Avec les essais que nous avons faits, nous avons réussi à apprendre certaines choses, mais je n’ai pas réussi à avoir le niveau de confiance que j’espérais avant d’arriver à Melbourne. »

« Ce n’était pas la journée que j’espérais après le retard pris au début des essais, mais nous devons garder les points positifs de ces situations difficiles. »

Une bonne fiabilité malgré tout

Malgré tout, Paddy Lowe estime que la FW42 a démontré une belle fiabilité au cours de ces huit jours de tests à Barcelone.

« Malgré notre arrivée tardive aux essais, notre fiabilité a été incroyablement élevée au cours de ces essais. » explique Paddy Lowe, directeur technique de l’équipe Williams.

« Jusqu’à aujourd’hui, nous étions sur la piste pour compléter notre kilométrage initialement prévu et pou consommer tous les jeux de pneus disponibles. Mais aujourd’hui, cette voiture est devenue en fin de compte trop fatiguée pour continuer. »

Un grand merci à l’équipe

« Dans l’intérêt de sauver nos ressources pour la première course en Australie nous avons estimé qu’il était juste de changer le plan. »

« Il est important pour nous de terminer les essais de pré-saison et de reconnaître l’énorme effort de la part de toute l’équipe pour concevoir, fabriquer et faire rouler cette voiture. »

« La construction de la voiture et les tests en eux-mêmes est une période extrêmement intense de plus de trois semaines de travail 24×7 pour l’équipe. Ce que nous avons accompli malgré nos énormes défis est remarquable; bravo à toute l’équipe. »

Un aileron spécial sur la FW42

Pour remercier toute son équipe, Williams a décider de décorer l’aileron arrière de la FW42 avec les noms de chaque personne ayant travaillé sur le projet FW42 cette année (voir photo d’illustration ci-dessus).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

mercedes w10 de valtteri bottas

Le kilométrage par équipe et par motoriste après huit jours de tests

l'Alfa Romeo C38 à Barcelone

Alain Prost n’est pas convaincu que les nouvelles règles aident pour les dépassements