robert kubica williams

Robert Kubica : « Nous ne savons pas pourquoi nous sommes lents »

Le Polonais Robert Kubica admet que chez Williams personne ne sait pourquoi la FW42 est si lente cette saison.

Kubica, qui a effectué son grand retour en F1 cette année avec Williams, lutte depuis le début de l’année au volant d’une monoplace complétement ratée.

Le pilote polonais revient avec une grande franchise sur ce début de saison 2019, ainsi que sur les performances incroyables de son jeune coéquipier, qui l’a déjà battu à dix reprises cette année.

« Nous ne savons toujours pas pourquoi nous sommes lents. » admet Robert Kubica lors d’un entretien accordé à AMUS.

« Regardez les fortes fluctuations entre mon coéquipier et moi. Parois je suis proche, et parfois plus loin. Mais je ne peux pas vous dire pourquoi. »

« Si vous voulez vous améliorer, vous devez savoir pourquoi vous êtes lent. Alors bien-sûr, il y a certaines choses que je pourrait faire mieux, mais il y a aussi des choses que j’ai bien faites, mais qui ont été cachées par d’autres facteurs. »

« Je continue à tout donner, mais parfois vous êtes si lent sur un tour que tout le monde ne comprend pas forcément. C’est une saison compliquée. »

Concernant son coéquipier George Russell, le pilote polonais estime qu’on ne peut pas le comparer à lui, qui fait partie d’une génération différente.

« Il y a une énorme différence, moi je suis arrivé en F1 avec moins d’expérience. » souligne Kubica.

« La nouvelle génération est beaucoup plus instruite que moi ou Lewis. Surtout George, qui a déjà effectué des essais avec Mercedes et Force India. »

« Au début de la saison, il avait probablement déjà fait plus de tours que moi en Formule 1 moderne. George est incroyablement talentueux. Tout le monde sait à quelle vitesse il peut aller et c’est normal que je sois comparé à lui, bien que ce soit difficile de faire des comparaisons. »

« Nous sommes à une étape complètement différente de notre carrière. George mérite une voiture avec laquelle il peut se battre à l’avant. Il a les compétences, il l’a déjà montré en GP3 et en Formule 2. Je ne m’inquiète pas pour lui, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il soit dans une voiture compétitive. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

TF1 annonce son dispositif pour le Grand Prix de Belgique

Pneus : Choix agressif pour Max Verstappen au Grand Prix d’Italie