romain grosjean haas autriche

Romain Grosjean admet que Haas se retrouve face à une situation unique depuis son arrivée en F1

Romain Grosjean admet que son équipe Haas se retrouve face à une situation unique depuis l’arrivée de l’écurie américaine en F1 en 2016.

Depuis le début de l’année, l’équipe Haas n’arrive pas à faire fonctionner sa monoplace avec les pneus Pirelli 2019, qui sont équipés de bande de roulement plus fine.

Depuis quelques courses, les pilotes n’arrivent pas à comprendre pourquoi d’une séance à l’autre le comportement de la monoplace est si différent, avec parfois un très bon rythme en essais libres et quelques fois un rythme bien plus lent en qualifications.

Pour Romain Grosjean, qui fait partie de l’écurie Haas depuis 2016, cette situation est totalement inédite.

« Depuis longtemps, nous n’avons pas vraiment passé de bons week-ends. » explique Romain Grosjean.

« Notre rythme lors des essais libres ces derniers week-ends n’a pas été vraiment monstrueux, et malheureusement, ces choses se sont confirmées en course. L’essentiel est donc d’avoir une voiture rapide en qualifications et sur les longs relais pour que nous puissions travailler avec quelque chose sur laquelle nous pourrons arriver en course et avoir confiance. »

« Cela n’a pas été le cas lors des deux dernières courses, et chaque fois que nous courons dans une course, j’ai l’impression que cela va être compliqué et, malheureusement, ça l’a été. »

« Tout le monde travaille très dur, et de toute évidence, c’est une situation qui ne réjouit personne. Nous voulons améliorer les choses, nous voulons faire mieux. Alors oui, tout le monde est motivé. Nous travaillons tous ensemble. »

« Nous faisons tous partie de la même équipe, des ingénieurs en passant par les mécaniciens et le chef d’équipe. C’est la première fois en quatre ans que nous nous retrouvons dans cette situation, mais cela arrive à toutes les équipes. Nous allons y arriver. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

daniel ricciardo renault

Daniel Ricciardo balaie les rumeurs : L’Australien sera bien chez Renault en 2020

pierre gasly canada montréal

Horner sur Gasly : « Il devrait éteindre son téléphone et piloter simplement sa voiture »