Romain Grosjean pense que Haas doit se concentrer sur la compréhension des pneus

Romain Grosjean pense que les problèmes rencontrés par l’équipe Haas à Bahreïn étaient essentiellement en rapport avec la compréhension des pneumatiques.

Le pilote français a dû abandonner à Bahreïn après un contact entre sa monoplace et celle de Lance Stroll dès le départ de la course, mais avant son abandon, Grosjean admet que sa monoplace n’avait pas le rythme souhaité sur la piste de Sakhir.

« Bahreïn n’a pas été notre meilleur résultat en termes de rythme de course. Malheureusement, c’était le sentiment que j’avais depuis le vendredi du week-end. Nous n’avons pas réussi à nous en sortir. » explique Romain Grosjean.

« Cela dit, je n’ai pas beaucoup couru [le Français a abandonné], donc, il est difficile de juger si ce que nous avions fait avec ma voiture était suffisant. »

« Je pense que la Chine va être géniale. C’est un circuit très différent. Je pense que nous avons quelques bons outils pour nous préparer pour la Chine et nos essais à Bahreïn ont été une autre bonne occasion d’en apprendre un peu plus sur ce qui s’est passé pendant la course là-bas. »

« Cela doit être lié à l’utilisation des pneus, car la voiture était identique à celle que nous avions à Melbourne et lors des essais hivernaux, où nous étions rapides et nous avons encore été rapides lors des qualifications à Bahreïn. »

« Nous avons les appuis et la balance, nous avons juste besoin d’un peu plus de compréhension sur les pneus. Si nous pouvons traiter les informations des tests, nous serons bien pour la course. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

nico hulkenberg renault rs19

Renault aborde le Grand Prix de Chine avec « prudence »

Ricciardo de plus en plus à l’aise avec la RS19