F1 - Russell partage son expérience chez Mercedes : "C'est une machine bien huilée"
2022 Hungary Grand Prix, Thursday - Jiri Krenek
in

Russell partage son expérience chez Mercedes : “C’est une machine bien huilée”

Après plusieurs courses disputées pour l’équipe Mercedes cette saison, George Russell peut désormais constater les principales différences entre son ancienne écurie Williams et l’équipe du constructeur allemand qu’il a rejoint début 2022.

Le Britannique George Russell a débuté sa carrière en Formule 1 chez Williams durant l’une des périodes les plus difficiles pour l’écurie de Grove qui a souffert d’un manque de performance et qui a vu ses finances plombées par la crise sanitaire du Covid 19 avant que le propriétaire Sir Frank Williams ne décide finalement de vendre son écurie avant de décéder en 2021.

Russell – qui a rejoint l’équipe Mercedes octuple championne du monde de Formule 1 cette année – a immédiatement vu la différence entre l’entreprise familiale qu’était Williams et la machine bien huilée que peut être l’écurie Mercedes avec ses plus de 2000 employés.

“L’état d’esprit chez Williams était immense. Tout le monde là-bas travaillait si dur, ils sont tellement passionnés, mais tout au long de mon passage, ils ont traversé une période difficile.” explique George Russell dans le podcast Beyond the Grid.

“En 2019, ça n’a pas été une année de performance, et c’était une année de survie en 2020. Lorsque la pandémie [Covid 19] a frappé, l’équipe a dû faire tout ce qu’elle pouvait pour survivre et rester à flot et ne pas faire faillite. Ils ont dû payer un lourd tribut au sein de l’entreprise. Evidemment, maintenant grâce à la vente de l’équipe et au rachat [par la société d’investissements américaine Dorilton Capital], c’est vraiment une équipe qui monte, mais il faut du temps pour tout peaufiner.”

“Chez Mercedes, ils ont eu tellement de succès. Toto [Wolff, directeur de l’équipe] est à la barre depuis si longtemps, et la culture est ancrée chez tout le monde ici. C’est une machine bien huilée qui fonctionne parfaitement sur tous ses cylindres.”

“Je savais à quel point l’équipe était excellente et à quel point tout le monde était talentueux, mais j’ai eu comme un rappel lorsque j’ai rejoint l’équipe et le niveau auquel ils opèrent. C’est vraiment inspirant pour moi de voir 2000 personnes donner tout ce qu’elles peuvent pour fabriquer des voitures de course rapides. Leur priorité est la course, la course et la course et elles veulent juste gagner. C’est assez spécial.”

“Il y a beaucoup de personnes clés ici, en particulier dans l’équipe de course qui sont là depuis l’époque Honda et ont connu le succès de Brawn [GP en 2009]. Mais il y a aussi beaucoup d’énergie nouvelle et fraîche qui arrive et qui apporte de grandes choses à l’équipe. Cela ressemble beaucoup à une équipe familiale, même si Williams était véritablement une entreprise familiale. La majorité des gens chez Williams, lorsque je faisais le tour de l’usine, et que je rencontrais pour la première fois, tout ceux que j’ai pu rencontrer étaient là depuis 15,20,25 ou 30 ans. Cela semblait être le cas dans toute l’usine.”

Après les treize premières courses de la saison 2022 avec Mercedes, George Russell est monté à cinq reprises sur le podium depuis le début de l’année et a décroché sa première pole position en F1 au Grand Prix de Hongrie fin juillet. A la trêve estivale, le Britannique devance son coéquipier Lewis Hamilton au championnat du monde des pilotes en étant quatrième avec 158 points inscrits contre 146 pour son compatriote (sixième).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

F1 - Sainz espère que Vettel aidera la F1 à se développer après sa retraite

Sainz espère que Vettel aidera la F1 à se développer après sa retraite

alfa-romeo-guanyu-zhou-f1

Les performances de Zhou sont une véritable “surprise” pour Alfa Romeo