F1 - La Safety Car d'Aston Martin à la traine devant les F1
in

La Safety Car d’Aston Martin à la traine devant les F1

Plusieurs pilotes de F1 – dont le champion du monde en titre Max Verstappen – se sont plaints du rythme ou plutôt du manque de rythme de la voiture de sécurité mise à disposition par Aston Martin.

Dimanche dernier au Grand Prix d’Australie, la voiture de sécurité Aston Martin est sortie à deux reprises en piste pour se placer devant les pilotes de F1, mais certains d’entre-eux se sont plaints du manque de rythme de l’Aston Martin V8 Vantage sur un tracé de Melbourne entièrement resurfaçé sur lequel les pneumatiques n’arrivaient pas à monter en température : « Il y a si peu d’adhérence et la Safety Car roulait si lentement, on aurait dit une tortue, c’est incroyable ! Rouler à 140 km/h dans la ligne droite opposée, il n’y avait aucune voiture endommagée, donc je ne comprends pas pourquoi nous devons rouler si lentement. Nous devons revoir cela. » a déclaré Verstappen dimanche dernier à Melbourne.

Depuis l’année dernière, les deux constructeurs Aston Martin et Mercedes jouent l’alternance lors des Grands Prix, mais la Safety Car de Mercedes est bien plus puissante puisque l’AMG GT développe 730 ch contre « seulement » 528 ch pour la V8 Vantage d’Aston Martin, alors que la Mercedes dispose également d’un package aéro plus développé, ce qui fait une grande différence en piste, notamment dans les virages.

« Bien-sûr, la voiture de sécurité de Mercedes est plus rapide grâce à l’aérodynamisme supplémentaire, et cette Aston Martin est vraiment lente. «  a ajouté le pilote Red Bull.

« Elle a définitivement besoin de plus d’adhérence car nos pneus étaient froids. C’est assez terrible la façon dont nous devons rouler derrière la voiture de sécurité en ce moment. »

F1 - La Safety Car d'Aston Martin à la traine devant les F1

Charles Leclerc partageait le point de vue de son rival, mais le pilote Ferrari a admis que le pilote de la voiture de sécurité Bernd Maylander semblait faire de son mieux au volant de l’Aston Martin, ce qui l’a dissuadé de se plaindre.

« Pour être honnête, c’est toujours trop lent dans la voiture parce qu’avec ces voitures de Formule 1, nous avons tellement d’adhérence et c’est très, très difficile, surtout sur le composé sur lequel nous étions tous, c’était le plus dur. » a déclaré le vainqueur du Grand Prix d’Australie.

« J’avais énormément de mal à mettre mes pneus en température, et pour être honnête, je voulais me plaindre. Mais ensuite j’ai vu à quel point la voiture de sécurité glissait dans les virages et je ne pense pas qu’il puisse donner quoi que ce soit de plus, donc je ne voulais pas mettre trop de pression. C’est sûr qu’avec les voitures que nous avons maintenant, il est très difficile de maintenir la température des pneus derrière la voiture de sécurité. »

Le pilote Mercedes George Russell pour sa part a – sans surprise – fait l’éloge de la voiture de sécurité de la marque à l’étoile : « Nous n’avons pas de problème avec la voiture de sécurité Mercedes-AMG ! Sur une note plus sérieuse, la Mercedes-AMG est cinq secondes plus rapide que la voiture de sécurité Aston Martin, ce qui est assez substantiel. » a déclaré le Britannique.

F1 - Le pilotage de Stroll était "à la limite" selon Bottas

Le pilotage de Stroll était « à la limite » selon Bottas

F1 - Le crash de Schumacher à Djeddah recréé en 3D

Le crash de Schumacher à Djeddah recréé en 3D