Sainz ralenti par « des problèmes » sur sa Ferrari ce dimanche à Imola

Carlos Sainz Ferrari
Carlos Sainz dans le garage Ferrari à Imola

Cinquième à l’arrivée du Grand Prix d’Emilie-Romagne ce dimanche à Imola, le pilote Ferrari Carlos Sainz a vu sa course être impactée par « des problèmes » détectés juste après la séance de qualifications disputée la veille. 

Quatrième au départ de la course après avoir gagné une position suite à une pénalité infligée à Oscar Piastri, Carlos Sainz a eu le plus grand mal à contenir la McLaren de l’Australien durant le premier relais et s’est fait dépasser lors de son arrêt au stand. Le pilote Ferrari franchira finalement la ligne d’arrivée à la cinquième place.

Interrogé après l’arrivée de l’épreuve, l’Espagnol a admis qu’il a eu du mal tout le week-end à Imola, tandis que de mystérieux problèmes ont été détectés sur sa monoplace avant le départ de la course sans que Ferrari ne puisse les régler. 

« De mon côté, j’ai juste eu du mal tout le week-end pour être honnête. » a déclaré Carlos Sainz après l’arrivée du Grand Prix d’Emilie-Romagne.

« Après les qualifications, nous avons detecté quelques problèmes avec la voiture qui nous ont probablement un peu freinés aujourd’hui, mais dans l’ensemble, ce n’était pas un week-end très bon à domicile ici, devant les Tifosi. »

« Nous devons maintenant réfléchir à la manière dont nous pouvons résoudre ces problèmes et faire un pas en avant pour Monaco. En même temps, quand on regarde Charles [qui a terminé troisième], le rythme n’est pas si mauvais du tout, il faut juste trouver quelque chose en qualifications. »

Le week-end dernier à Imola, Ferrari a introduit des améliorations techniques importantes sur la SF-24, et lorsqu’on a demandé à Carlos Sainz si les problèmes rencontrés sur sa voiture avaient un lien avec cette mise à jour, l’Espagnol a répondu : « Non, ils ne viennent pas des améliorations. »

« C’est juste quelque chose sur lequel nous devons enquêter attentivement, et je suis presque sûr que nous trouverons une solution. »

« La seule chose que je dirais, c’est que lorsque le peloton est si serré, avec un ou deux dixièmes entre les cinq premiers pilotes, chaque chose compte et j’ai l’impression que ce week-end nous n’avons pas réussi à mettre tout en place pour obtenir le meilleur résultat possible, le meilleur du package. Maintenant, nous devons nous concentrer sur cela à Monaco. »

2 Comments

  1. On était en droit d’espérer de la méthode Vasseur qu’elle permette enfin à Ferrari de réussir à développer une voiture et pourtant, la comparaison avec Mclaren fait très mal…
    Les rouges toujours fidèles à eux mêmes

    • Vasseur ou un autre ne change rien, les évos arrivent sur la voiture pour la premiere fois, il faut en avoir un retour pour pouvoir mettre les bons réglages pour pouvoir tirer de la performance des évos.
      Monaco n’est pas la piste ou l’on pourra voir si ca marche ou pas, donc attends la prochaine course avant de dire que ca ne marche pas.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.