in

Sauber a poussé très fort dans le développement de sa monoplace 2019

L’équipe Sauber se prépare pour la nouvelle saison avec de grandes attentes, après avoir poussé très fort en 2018 dans le développement de la monoplace 2019.

Alors qu’il y a encore deux ans de cela Sauber avait du mal à se rapprocher du top dix, l’année 2018 a été marquée par la résurgence de l’équipe suisse, qui a terminé à la huitième place au classement des constructeurs.

Avec son meilleur résultat obtenu en Azerbaïdjan grâce à la sixième place de Charles Leclerc, Sauber a prouvé qu’avoir un moteur dernière génération [le Ferrari] lui a permis de grimper dans la hiérarchie. L’équipe dirigée par Frédéric Vasseur espère donc faire encore mieux en 2019.

« Nous avons poussé comme des fous assez tôt sur la voiture de l’an prochain. » expliquait Frederic Vasseur à Autosport à la fin de la saison 2018.

« Nous avons basculé toutes les ressources de l’équipe sur la voiture 2019 très tôt. Nous avons de grandes attentes, mais lorsqu’il y a de grands changements dans la réglementation, on ne sait jamais [à quoi s’attendre]. »

« On peut prendre la mauvaise direction, et on ne pourra le voir qu’aux essais hivernaux à Barcelone, car personne ne sait exactement ce que font les autres. »

« Mon sentiment est très positif, nous nous améliorons semaine après semaine et avec le même objectif que nous avions en 2018. Je ne sais pas si les autres font un meilleur travail ou non, mais nous le faisons bien. »

Bien que Sauber ait terminé la campagne 2018 à la huitième position, Vasseur estime que les améliorations apportées vers la fin de l’année devraient placer Sauber un peu plus haut dans la hiérarchie.

« Je ne veux pas dire que je m’en fiche, mais cela ne changera pas mon point de vue sur notre saison. Nous avons lutté pour le top dix, mais en terme d’équipe nous devrions nous battre en P4 et P6. Nous devons faire au moins la même chose [en 2019], ce sera la cible. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

McLaren a pris des mesures pour améliorer la fiabilité avant les essais hivernaux

C’est le branle-bas de combat à Melbourne pour accueillir la première course de la saison