kimi raikkonen alfa romeo

Six courses consécutives hors des points pour Kimi Raikkonen, qui ne comprend pas

Kimi Raikkonen est une nouvelle fois rentré bredouille après le Grand Prix du Mexique où le pilote Alfa Romeo a dû abandonner.

Le Finlandais reste sur une série de six courses hors des points, alors que la dernière fois que le pilote Alfa Romeo a réussi à terminer dans le top dix fut au Grand Prix de Hongrie avec une septième position à l’arrivée.

Pour le Grand Prix du Mexique, le pilote finlandais espérait beaucoup, mais sa course a été largement compromise dès le premier virage lorsqu’une autre monoplace est venue le percuter.

Kimi Raikkonen a donc dû ménager sa monture, mais les dégâts causés au premier virage ont fait monter les températures et Iceman a dû abandonner.

« Dans les deux premiers virages, je me suis retrouvé coincé entre deux voitures. J’ai été touché, mais je pensais que tout allait bien, mais il y avait quelques problèmes et j’ai dû m’occuper de la voiture. » a déclaré Kimi Raikkonen après le Grand Prix du Mexique.

« Plus tard, les températures sont montées et nous avons dû abandonner, nous devions abandonner sinon nous risquions d’endommager encore plus la voiture. »

« Nous espérions certainement avoir plus de vitesse et, à certains moments, nous avons eu plus de vitesse. Mais lorsque les autres devant nous commençaient à aller plus vite, nous ne pouvions pas leur répondre. D’accord nous avions des dégâts sur la voiture et cela pourrait expliquer quelque chose, mais j’espérais plus. »

Le Finlandais estime que le manque de grip sur sa monoplace ne provient pas des récentes mises à jour introduites par Alfa Romeo sur la C38.

« Non, les mises à jour fonctionnent. » affirme Iceman. « Lors de la dernière course j’ai testé l’ancien package et nous n’avons pas eu de meilleurs résultats, »

« Très honnêtement, l’équilibre de la voiture n’est pas un désastre, Lorsque les pneus sont neufs tout va bien, mais lorsque les pneus commencent à s’user, on commence simplement à glisser. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

mclaren lukoil f1

Les négociations entre McLaren et la compagnie Lukoil auraient échoué

alexander albon red bull

Lewis Hamilton espère que Red Bull apportera tout le soutien nécéssaire à Alex Albon