ferrari-kimi-raikkonen-tests-barcelone

Ferrari va devoir s’expliquer après des soupçons de manipulation sur le système hybride

La Scuderia Ferrari va très certainement être une nouvelle fois obligée de s’expliquer auprès des délégués techniques de la FIA avant le Grand Prix de Monaco après que plusieurs équipes ont appelé à la clarté concernant une utilisation anormale de la batterie montée sur la SF71-H par l’équipe de Maranello.

Selon nos confrères d’Auto Motor Und Sport, Ferrari profiterait d’une zone grise dans la réglementation pour utiliser la batterie de sa monoplace de telle manière à gagner 20 chevaux supplémentaires en qualifications.

Selon la publication allemande, Ferrari arriverait à obtenir plus de puissance grâce à une dérivation du capteur de mesure et une manipulation de la résistance électrique de la batterie.

Si les ingénieurs de Maranello ont effectivement réussi à développer un tel système, il s’agirait d’une accusation très sérieuse et une violation claire des règles.

Cela pourrait expliquer pourquoi le mode « fête » de Mercedes ne fonctionnerait plus comme auparavant et pourquoi Ferrari est désormais en mesure de se battre pour des poles position.

En outre, Ferrari utiliserait également un circuit d’huile séparé pour le turbocompresseur lors des séances de qualifications, mais la FIA n’a bien évidemment aucune information officielle à ce sujet.

Depuis 2017, la réglementation sur la consommation d’huile a été extrêmement encadrée par la FIA, qui n’autorise qu’une consommation de 0,6L pour 100 km.

Les équipes ont donc essayé de trouver d’autres moyens pour augmenter le rendement du moteur, et utiliser l’huile non pas dans le moteur à combustion mais dans le compresseur pourrait être une véritable échappatoire. Le turbo est en effet un composant moteur, mais ne fait pas partie directement du moteur à combustion interne.

Ferrari va donc devoir s’expliquer avant le Grand Prix de Monaco, où l’équipe a déjà été prévenue que les ailettes au dessus des rétroviseurs de sa monoplace ne seront pas acceptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Essai Privés – jour 1 : Max Verstappen en leader, un moteur Honda changé

Vettel : « Cela aurait été pire pour Ferrari avec des pneus standards »