Restez connectés

Essais privés

Valtteri Bottas termine les essais privés en tête

Publié

le

© Mercedes-AMG

Valtteri Bottas s’est montré le plus rapide de cette seconde et dernière journée d’essais privés sur le circuit de Barcelone en Espagne.

Le pilote Mercedes a signé son meilleur chrono en 1,16.904 avec les pneus Super-Tendres montés sur sa monoplace, le Finlandais devance la Ferrari pilotée par Antonio Giovinazzi (1,16.972 – Hyper-Tendres) et la McLaren pilotée par Lando Norris (1,18.039 – Tendres).

Le pilote le plus assidu de cette dernière journée de tests est Antonio Giovinazzi, le pilote italien a bouclé pas moins de 148 tours au volant de la Ferrari SF71-H ce mercredi. Il devance Valtteri Bottas (139 tours) et Leclerc ( 139 tours).

Bien évidemment, les chronos ne sont pas représentatifs durant les essais privés, puisque les équipes sont occupées à développer de nouvelles pièces en vue de leur introduction lors des futures courses. Les informations sont également réduites en raison de la concurrence féroce.

Des feux LED verticaux à l’arrière des F1 en 2019 ? 

Il faudra surtout retenir de ces deux journées d’essais en Catalogne les feux LED testés mardi par l’équipe Mercedes et montés sur l’aileron arrière de la monoplace pilotée par Lewis Hamilton.

Ces deux feux LED verticaux ont été montés sur la W09 à la demande de la FIA, qui souhaite améliorer la sécurité lors de Grands Prix se disputant sous conditions difficiles.

Si l’instance dirigeante de la Formule 1 considère que le système améliorera sensiblement la sécurité, alors ces feux deviendront obligatoires à partir de la saison 2019.

Problème de fiabilité pour Honda

Honda a dû changer l’unité de puissance montée sur la Toro Rosso en raison d’une grosse fuite au niveau d’un des radiateurs. Les essais privés ne faisant pas partie du championnat du monde, il n’y aura aucune pénalité pour l’équipe au prochain Grand Prix.

La prochaine fois que les Formule 1 seront en piste ce sera dans huit jours pour le Grand Prix de Monaco.

temps-tests-barcelone

 

 

.
commentaires

Essais privés

Charles Leclerc a bouclé 129 tours au volant de la Ferrari au Paul Ricard

Publié

le

© DR

Charles Leclerc a terminé sa journée de tests pour le compte de Pirelli sur le circuit Paul Ricard au Castellet, où le pilote monégasque évoluait au volant de la Ferrari SF71-H de la saison en cours.

Leclerc, qui sera pilote titulaire pour la Scuderia Ferrari dés l’an prochain aux côtés de Sebastian Vettel, a pu prendre pour la toute première fois le volant de la Ferrari 2018 ce jeudi dans le cadre des essais privés Pirelli.

Le manufacturier italien continue son programme de développement des gommes 2019 cette semaine avec deux journées de travail au Paul Ricard avec Ferrari et Mercedes.

Charles Leclerc, qui a bouclé 129 tours aujourd’hui, n’était pas le seul pilote en piste puisque Valtteri Bottas était au volant de la Mercedes W09. Le pilote finlandais a quant à lui bouclé 102 tours de circuit ce jeudi.

Les deux pilotes travaillaient sous les ordres de Pirelli, qui a testé aujourd’hui les gommes Slicks qui seront introduites en F1 l’an prochain.

Au total, ce sont 231 tours de piste que Pirelli va pouvoir étudier afin de mettre au point sa gomme slick pour la saison 2019. Ces tests étant privés (et donc interdits à la presse) nous ne pouvons pas vous communiquer plus d’informations.

Ferrari et Mercedes seront à nouveau en piste demain vendredi au Paul Ricard pour la seconde et dernière journée d’essais, tandis que les prochains tests se dérouleront à Suzuka avec Renault les 9 et 10 octobre, tandis que l’équipe Sauber terminera le programme avec Pirelli à Mexico le 30 octobre.

Lire

Essais privés

Lewis Hamilton met la pression à Mercedes pour tester des pièces 2019

Publié

le

© Mercedes-AMG

Alors qu’il reste encore six courses à disputer en 2018, Lewis Hamilton presse Mercedes pour tester de nouvelles pièces qui ne seront pas introduites avant 2019.

Le Britannique, leader du championnat du monde, souhaite déjà prendre de l’avance sur les essais hivernaux et demande régulièrement à son équipe de lui installer sur sa monoplace des pièces encore en développement pour la prochaine saison.

Les essais privés étant de plus en plus rares en Formule 1, le pilote Mercedes souhaite pouvoir valider certaines pièces lors des week-ends de Grand Prix plutôt que de devoir attendre cet hiver, lors des huit jours de tests à Barcelone.

« Je pousse les gars car ils doivent déjà valider des choses pour les essais de l’année prochaine. » explique Lewis Hamilton.

« Je leur dis : « Pouvez-vous avancer les choses ? S’il-vous-plaît, faites cette pièce qui demande beaucoup de travail mais que je pourrai avoir sur un Grand Prix, car je veux avoir un ressenti sur un week-end plutôt que l’an prochain en févier ou en mars. » 

« Lorsque nous débutons les essais, il est déjà trop tard. Donc, je les maintiens vraiment sous pression. » conclut le quadruple champion du monde.

Les essais hivernaux 2018 ont été largement perturbés par le mauvais temps cette année. En effet, sur les huit journées d’essais organisées à Barcelone, quatre ont été perdues en raison d’une vague de froid qui a touché le circuit de Catalunya, totalement paralysé par la neige.

Lire

Essais privés

Charles Leclerc au volant de la Ferrari 2018 au Paul Ricard cette semaine

Publié

le

© DR

Charles Leclerc, qui a signé un contrat avec la Scuderia Ferrari à partir de la saison prochaine, va rejoindre l’équipe italienne et Sebastian Vettel cette semaine pour participer aux essais Pirelli sur le circuit Paul Ricard dans le sud de la France.

Ce sera la toute première fois que Charles Leclerc pilotera la voiture de cette année et la toute première fois qu’il sera au volant d’une Ferrari depuis l’annonce de son arrivée au sein de la Scuderia à partir de la saison 2019.

Ces tests Pirelli auront lieu jeudi et vendredi sur la piste varoise, alors que le manufacturier italien bénéficiera de l’aide de Mercedes et Ferrari durant ces deux journées qui lui serviront à développer les gommes pour la prochaine saison de Formule 1.

Ces deux journées de tests sont très importantes pour Pirelli, puisque ce sont les deux meilleures voitures de la grille actuelle qui seront en piste cette semaine, ce qui permettra à la firme milanaise de recueillir des informations précieuses sur ses gommes 2019.

Après ces deux journées de tests privés, ce sera au tour de Renault de travailler avec le manufacturier unique de la Formule 1 sur le circuit de Suzuka [Japon] les 9 et 10 octobre, tandis que l’équipe Sauber achèvera ce programme de tests avec Pirelli à Mexico le 30 octobre.

Lire

Essais privés

Ferrari et Mercedes au Paul Ricard cette semaine

Publié

le

Dans le cadre des tests Pirelli pour le développement des gommes de la saison 2019, Ferrari et Mercedes seront présentes cette semaine sur le circuit Paul Ricard au Castellet pour deux journées de roulage.

Les 20 et 21 septembre, Ferrari et Mercedes vont mettre à disposition de Pirelli une monoplace de la saison en cours pour aider la firme milanaise à développer les pneumatiques qui seront introduits l’an prochain en Formule 1.

Ces essais font partie d’un programme de développement qui a débuté le 17 avril à Shanghai [Chine] et qui se terminera le 30 octobre prochain à Mexico.

Pirelli a déjà effectué des tests sur ses pneus pluie et sec avec différentes équipes dont Force India, Ferrari, McLaren, Haas, Toro Rosso, Red Bull et Williams depuis le début de l’année.

Les prochains essais programmés cette semaine au Paul Ricard avec Ferrari et Mercedes seront centrés sur le développement des gommes Slick, alors que McLaren a déjà travaillé sur les pneus pluie sur le même tracé la semaine dernière.

Après ces deux journées de tests privés, ce sera au tour de Renault de travailler avec le manufacturier unique de la Formule 1 sur le circuit de Suzuka [Japon] les 9 et 10 octobre, tandis que l’équipe Sauber achèvera ce programme de tests avec Pirelli à Mexico le 30 octobre.

Lire

Essais privés

Lando Norris boucle 254 tours au Paul Ricard pour Pirelli

Publié

le

@ DR

Le manufacturier unique de la F1, Pirelli, et l’équipe McLaren ont terminé leur travail de développement sur les gommes 2019 débuté ce mercredi sur le circuit Paul Ricard au Castellet.

Lando Norris, qui deviendra pilote titulaire l’an prochain pour McLaren, a bouclé en deux jours 254 tours du circuit Paul Ricard sur une piste détrempée artificiellement grâce au système d’arrosage ultra-perfectionné disponible sur le circuit varois, qui accueille la manche française du championnat du monde de Formule 1 depuis cette année.

Pirelli et McLaren ont travaillé durant deux journées sur les gommes pluie 2019, mais comme chaque test Pirelli, ces derniers se déroulent à huis clos et nous ne sommes donc pas en mesure de vous fournir plus d’informations.

Les prochains essais Pirelli dans le cadre du programme de développement des gommes 2019 se dérouleront à nouveau sur le circuit Paul Ricard les 20 et 21 septembre prochains avec Ferrari et Mercedes, qui pourront tester les gommes pour piste sèche durant ces deux jours.

Lire

Essais privés

McLaren présente au Paul Ricard durant deux jours avec Pirelli

Publié

le

© McLaren

Conformément à la réglementation en F1, Pirelli va poursuivre son travail de développement sur les gommes 2019 à partir de ce mercredi lors de deux journées de tests sur le circuit Paul Ricard en France.

Le manufacturier unique de la Formule 1 testera ses gommes pluie sur une piste arrosée artificiellement et bénéficiera de l’aide de l’équipe McLaren durant ces deux journées de travail.

L’équipe britannique met à disposition de Pirelli une monoplace qui sera pilotée par le futur pilote titulaire, le jeune Lando Norris, ce qui lui permettra au passage de prendre encore plus d’expérience au volant d’une Formule 1 avant ses grands débuts en Grand Prix l’an prochain.

Notez que les prochains tests Pirelli auront lieu également sur le circuit Paul Ricard les 20 et 21 septembre 2018, ce sera l’occasion pour la firme milanaise de tester ses gommes pour temps sec avec Ferrari et Mercedes.

Les tests suivants auront lieu au Japon sur le circuit de Suzuka (9 et 10 octobre avec Renault – slick) et le 30 octobre à Mexico (slick avec Sauber).

Ces tests de pneumatiques n’auront pas lieu à Interlagos ( Brésil) cette année pour des raisons sécuritaires après le braquage à main armée auprès du personnel Pirelli l’an dernier lors du Grand Prix du Brésil.

Lire
.
.
.
.

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

37Shares