théo-pourchaire-f2
in

Théo Pourchaire annonce qu’il ne sera pas en F2 en 2023

Théo Pourchaire est catégorique sur le fait que 2022 sera sa dernière année en Formule 2, bien que le pilote français ne sait toujours pas s’il pourra monter en F1 l’an prochain.

Actuellement deuxième du championnat de Formule 2 avec 21 points de retard sur le Brésilien Felipe Dugrovich, Théo Pourchaire est mathématiquement toujours en lice pour décrocher le titre cette année, mais quoi qu’il arrive, le natif de Grasse dans les Alpes Maritimes assure qu’il s’agira de sa deuxième et dernière saison dans l’antichambre de la Formule 1.

“C’est ma dernière saison de FIA F2, c’est sûr. Je ne referai pas une saison. Financièrement, ça ne sera pas possible. Ce n’est pas une bonne solution. Deux saisons dans un championnat, c’est suffisant pour un pilote.” a déclaré Pourchaire à nos confrères de France Racing.

Concernant son avenir, le pilote français indique qu’il ne sait toujours pas s’il sera en Formule 1 l’an prochain, alors que les baquets encore disponibles en catégorie reine se comptent sur les doigts d’une seule main [Alfa Romeo, Williams, Alpine, Haas, AlphaTauri] : “Je ne pense pas du tout à la F1, ça reste un rêve pour moi.” insiste le Français âgé de seulement 18 ans.

“Je suis content de rouler en FIA F2 déjà. Quand je repense à ma carrière et d’où je viens, je pense que rouler en FIA F2 , c’est déjà super. Je verrai bien, peut-être qu’un jour j’aurai l’opportunité [d’aller en F1], peut-être que je ne l’aurai pas.”

En toute logique, l’équipe Alfa Romeo devrait permettre à Pourchaire de rouler lors d’au moins une séance d’essais libres au cours de la deuxième partie de la saison, mais le principal intéressé assure qu’il ne sait toujours pas s’il sera effectivement en piste avec une monoplace de F1 cette année.

“Je ne sais pas si je vais rouler lors des essais libres. Mais c’est mieux ainsi, je reste concentré sur la saison de FIA F2. S’il y a l’opportunité, je la saisirai.”

Dans le cas où il ne se retrouverait pas en Formule 1 l’an prochain, Théo Pourchaire ne sait toujours pas ce qu’il fera : “Si je ne vais pas en F1, je ne sais pas ce que je ferai. C’est une bonne question, nous n’avons pas réfléchi à cela avec mon entourage.”

“On verra, il peut y avoir plusieurs opportunités. Il me reste quatre courses en FIA F2, c’est tout ce que je sais. Le reste, on verra”.

Concernant un éventuel roulage en F1 cette année dans le cadre du programme des jeunes pilotes, le directeur de l’équipe Alfa Romeo, Fred Vasseur, a confirmé son souhait de voir Théo Pourchaire participer à une séance d’essais libres avant la fin de la saison 2022, bien qu’il admette que des problèmes de calendrier ont rendu cette option “difficile” jusqu’à présent.

A lire aussi   Ross Brawn va prendre du recul avec la Formule 1

Nous trouverons une séance d’EL1 [pour Theo Pourchaire] puisque que le règlement impose de faire participer un rookie à une séance d’essais libres.” a déclaré Vasseur.

Mais quand nous en discutons, nous devons nous accorder entre les courses de F2, les Grands Prix avec des courses Sprint, et il y aura aussi des tests de pneumatiques à effectuer. Et on ne peut pas imaginer faire appel à un rookie à Suzuka voire à Singapour, ce sera difficile même si je crois me souvenir que Max Verstappen l’a fait il y a quelques années. Il ne reste pas tellement de courses d’ici la fin de l’année mais nous trouverons une solution. D’ailleurs, d’après le règlement, c’est obligatoire.”

Pour rappel, Théo Pourchaire est membre de l’académie des jeunes pilotes Sauber et entretient donc des liens privilégiés avec l’écurie Alfa Romeo qui n’a pour l’instant qu’un seul pilote sous contrat pour la saison 2023, il s’agit du Finlandais Valtteri Bottas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 commentaires

  1. Un baquet 2023 n’est pas impossible mais je penche pour Shwartzman pour les EL1. Mercedes et Williams se partagent de Vries et Ferrari devrait agir de même avant de savoir quoi faire de Schumacher.

    Zhou devra sortir plus d’argent.

F1 - Andretti veut lancer son équipe en F1 pour du long terme

Andretti veut lancer son équipe en F1 pour du long terme

F1 - Kimi Raikkonen de retour derrière un volant en NASCAR

Kimi Raikkonen de retour derrière un volant en NASCAR