gp de singapour mercedes

Toto Wolff : « Nous devrions être forts à Singapour, mais Red Bull aussi »

L’équipe Mercedes s’attend à devoir se battre contre Red Bull lors de la prochaine manche qui se disputera le 22 septembre dans la cité état de Singapour.

L’équipe Mercedes s’attend à être compétitive pour la prochaine manche de la saison 2019 de F1 qui se disputera à Singapour le 22 septembre, mais l’écurie du constructeur allemand est bien consciente que ce tracé éphémère planté en pleine ville est également le terrain de jeu idéal pour Red Bull.

Le circuit urbain de Singapour fait la part belle au travail du châssis, qui doit encaisser sans broncher les 23 virages qui font de ce tracé atypique l’un des plus beaux mais aussi l’un des plus exigeants du calendrier, aussi bien pour les hommes que pour les machines.

Battue à Spa et à Monza par Ferrari sur deux tracés défavorables aux caractéristiques de la W10, Mercedes s’attend à retrouver un peu plus de compétitivité pour les prochaines courses.

« Spa et Monza se sont révélés aussi difficiles que nous le pensions, mais nous avons tout de même obtenu de solides résultats et accumulé de nombreux points, ce qui renforce notre avance dans les deux championnats. » a déclaré Toto Wolff, le directeur exécutif de l’équipe Mercedes.

« Singapour est la prochaine étape, et nous devrions être forts là-bas, mais Red Bull aussi. Nous sommes donc impatients de montrer ce que nous pouvons faire lors des prochaines courses. »

Un défi très différent à Singapour

Andrew Shovlin, ingénieur en chef chez Mercedes, rappelle que le circuit de Singapour offre un défi différent des deux derniers tracés visités par la Formule 1, ce qui va obliger l’équipe Mercedes à redoubler d’efforts cette semaine à l’usine.

« Singapour pose un défi très différent, et c’est aussi un circuit où il est difficile de réussir, mais nous avons faim de victoire à nouveau. » explique Shovlin.

« Nous allons donc travailler dur cette semaine pour être sûrs d’arriver le mieux préparé à Singapour. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

cyril abiteboul renault sport racing

Abiteboul assume d’avoir choisi Ricciardo à la place d’Ocon

max verstappen 2019 gp d'italie

Selon Jean Alesi, Max Verstappen n’arrive pas à faire preuve d’autocritique, contrairement à Charles Leclerc