nico rosberg

Très critique dans ses vidéos, Rosberg a lui-même toujours détesté se faire critiquer par d’anciens pilotes

Nico Rosberg admet qu’il devrait peut-être penser à changer de ton dans ses Vlogs qu’il poste après chaque Grand Prix sur sa chaîne YouTube.

Le champion du monde 2016 a critiqué plusieurs pilotes depuis le début de l’année et certains d’entre eux lui ont directement répondu ces dernières semaines, comme Max Verstappen jeudi dernier dans le cadre du Grand Prix d’Italie.

Le pilote Red Bull n’a pas du tout apprécié les critiques de Nico Rosberg, qui affirmait un peu plus tôt cette année que le Néerlandais avait un côté narcissique.

De plus, après le Grand Prix de Belgique, où Verstappen a dû abandonner dès le premier tour après avoir percuté l’Alfa Romeo de Kimi Raikkonen, Nico Rosberg en a remis une couche en affirmant qu’il était beaucoup trop agressif.

Interrogé jeudi dernier à Monza sur les propos tenus par Nico Rosberg concernant sa personne, Max Verstappen a tenu à répondre à l’Allemand.

« Je me fiche complétement de ce qu’il a dit dans son podcast, Villeneuve a lui aussi fait la même chose, et je le considère un peu comme un nouveau Villeneuve. » a déclaré Verstappen.

« Peut-être qu’il veut simplement attirer plus de téléspectateurs sur sa chaîne sur laquelle il est souvent très critique. Je l’ai même trouvé un peu extrême plus tôt cette année lorsqu’il a dit que j’étais narcissique. »

« Il n’a jamais été crédible en tant que pilote, c’est un peu ça son problème. Il n’a jamais eu de charisme. Je ne sais pas quel est son but, ni s’il veut rester au centre de l’attention, ni si c’est pour l’argent, mais dans ce cas là il aurait dû continuer à courir. Il aurait alors pu gagner plus qu’avec sa chaîne YouTube. »

Nico Rosberg va changer de ton

L’ancien pilote Mercedes admet qu’il est peut-être allé un peu trop loin et promet désormais de changer de ton dans ses prochaines vidéos, lui qui n’a jamais supporté les critiques d’anciens pilotes lorsqu’il était encore en activité.

« L’une des choses que je détestais le plus lorsque j’étais encore un pilote actif, c’était de faire face aux critiques des journalistes qui étaient d’anciens pilotes. » a explique Nico Rosberg.

« Dans mon cas, c’était souvent David Coulthard. Cela me rendait fou, c’était vraiment horrible. Mais j’apprécie donner ces analyses, et en même temps, j’ai beaucoup de respect pour les pilotes. »

« Ainsi, comme je l’ai déjà dit, j’ai toujours détestée ce sentiment d’être confronté aux critiques d’anciens pilotes, c’est pourquoi je devrai peut-être changer quelque chose. »

« Je ne veux pas que mes anciens collègues, pour qui j’ai beaucoup de respect, entendent ce genre de commentaires. Je vais donc devoir changer mon ton. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

cokpit f1 ferrari vettel

Sebastian Vettel lance un débat sur la hauteur des cockpits en F1

haas rich energy canada

Officiel : L’équipe Haas stoppe son partenariat avec Rich Energy