lewis hamilton

Très critiqué depuis 24h, Lewis Hamilton reçoit le soutien de Damon Hill

Depuis la publication d’un message dans lequel le pilote Mercedes affirmait que l’agriculture pesait davantage sur le réchauffement climatique que l’industrie du transport, Lewis Hamilton a dû essuyer une salve de critiques sur les réseaux sociaux.

Ce mardi, le pilote Mercedes a publié un message pour le moins troublant, et qui a été supprimé depuis, sur son compte Instagram dans lequel il dit vouloir prendre un moment pour « rassembler ses pensées  » face à la situation dans le monde.

Dans son message, Hamilton demande même à ses fans de devenir végétaliens, qui est pour lui la seule solution pour « sauver la planète. »

« Bonjour le monde, j’espère que tout le monde profite de sa journée. Je suis triste de voir comment le monde évolue. L’extinction de notre race devient de plus en plus probable si nous utilisons nos ressources de façon excessive. »

« Le monde est un désastre, les dirigeants mondiaux ne se soucient pas de l’environnement. L’agriculture est notre plus grand polluant, elle pollue à plus de 50% par rapport au transport. » Lewis Hamilton

« Cela me désole de voir autant de gens, même proches, qui ignorent ce qui se passe tous les jours. L’éducation est la clé et ils nous ont appris que manger des produits d’origine animale étaient bons pour nous, mais ils nous mentent depuis des centaines d’années. »

« Cela m’a pris 32 ans pour comprendre l’impact que j’ai sur le monde et réaliser ce que je peux faire chaque jour pour l’améliorer. Je veux que ma vie ait un sens, et sincèrement, jusqu’à présent, ma vie n’a aucun sens. Faire partie du problème n’est pas le plus important, mais faire partie de la solution oui. »

« Je vous demande de faire des recherches, trouver la compassion. Je sais que vous pouvez trouver en vous comment contribuer, ce que vous mangez contribue à maintenir l’industrie de la viande, la déforestation et la cruauté envers les animaux, les mers et le climat au quotidien. »

« Assurez-vous d’être végétalien, c’est le seul moyen de sauver notre planète aujourd’hui. Cela peut se faire très rapidement, il suffit d’ajuster votre esprit. »

« Honnêtement, j’ai envie de tout abandonner. Pourquoi s’embêter quand le monde est dans un tel désordre et que les gens ne semblent pas s’en soucier. Je vais prendre un moment loin pour rassembler mes pensées. Merci à ceux d’entre vous qui se soucient du monde. »

De vives réactions sur les réseaux sociaux

Les réactions à ce post n’ont pas tardé sur les réseaux sociaux, obligeant le pilote Mercedes à supprimer très rapidement son message.

« Hors de questions de se passer de viande. Et la demande vient d’un gars qui fait le tour du monde en avion depuis des années, collectionne les voitures de sport, hypersport, jet privé et compagnie… C’est risible. Un peu de crédibilité quand même. » s’indigne par exemple Jeremy Minier sur Facebook.

« Oh, mec, tu parcours le monde en avion depuis des années, tu fais des grands prix de F1 la nuit avec plus de 1000 projecteurs, tu possèdes un tas de grosses bagnoles, un bateau, un jet privé et c’est toi qui nous parle de respect du climat, arrête de fumer mec…. » s’offusque Roland Borjon pour sa part.

Damon Hill prend la défense de son compatriote

Dans un court message publié sur son compte Twitter, le Britannique Damon Hill a pris la défense de Lewis Hamilton, estimant que compte tenu de sa popularité Lewis Hamilton se devait de réagir.

« Lewis ne va pas arrêter de se faire chambrer pour ce qu’il a dit, compte tenu de son statut de star de la jet-set. » a déclaré le champion du monde 1996 Damon Hill.

« Mais nous sommes tous des hypocrites à des degrés divers, et si des gens comme lui ne s’exprimaient pas, nous continuerions tous à faire la même chose sans même essayer de changer. Manger des carottes, ce n’est pas si mal. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

alfa romeo racing

Fred Vasseur : « Nous devons nous réveiller et revenir dans le rythme »

circuit du COTA Austin

Austin admet que sa fréquentation pourrait être impactée par l’arrivée de Miami au calendrier de la F1