Typhon Hagibis : Le point météo avant le GP du Japon

Le Super Typhon Hagibis continue sa trajectoire en direction du Japon et devrait toucher le circuit de Suzuka pour la journée de samedi.

Compte tenu de la situation exceptionnelle, un premier bulletin météo est publié en avance pour faire le point complet de ce qui est attendu ce week-end à Suzuka où se déroulera le Grand Prix du Japon 2019, dix-septième manche de l’année.

Naissance d’un Super Typhon

Tout d’abord qualifié de tempête tropicale dimanche dernier, et alimenté en énergie grâce aux eaux chaudes de la mer des Philippines, Hagibis s’est très rapidement intensifié et est devenu lundi un Typhon de catégorie 5, soit la plus haute catégorie sur l’échelle Saffi-Simpson. Hagibis connaîtra un maximum d’intensité mercredi matin (heure de  Paris) et commencera lentement à perdre en intensité.

Trajectoire : Direction le Japon

Les modèles météo s’accordent à prévoir que le super Typhon continuera sa lente progression vers le nord avant d’amorcer un virage vers l’ouest à partir de vendredi soir. Selon des dernières simulations, Hagibis devrait alors frapper les côtes japonaises entre Suzuka et Tokyo au cours de la journée samedi.

Même si rétrogradé, le Typhon apportera dans son sillage des vents très violents (proche de 80km/h) et surtout de très grandes quantités de précipitations (80 mm de pluie) sont attendues à Suzuka.

Une fois la tempête passée, le centre dépressionnaire continuera rapidement sa route vers l’Ouest laissant place à des conditions bien plus agréables. Le soleil devrait effectivement être de retour dès dimanche matin au dessus du circuit avec des vents encore soutenus (40 km/h) mais sans risque de pluie.

La question n’est plus « où » mais « quand »

Pour résumer, la probabilité que le déroulement du grand prix au cours du week-end soit perturbé par Hagibis est très importante et la grande question du moment est de déterminer l’heure exacte.

Tout indique qu’une décision devra être prise par les dirigeants de la F1 d’ici vendredi afin de maintenir ou non la séance d’essais libres et les qualifications de la journée de samedi. Il ne serait pas improbable que la qualification soit disputée dimanche matin (au lieu de samedi).

Un air de déjà vu

Une situation similaire s’est produite en 2004 avec le Typhon Ma-On. Cette année-là et pour cause de pluies diluviennes, la qualification a été reportée au dimanche matin, juste avant la course. Plus récemment en 2014, des pluies torrentielles (restes du Typhon Phanfone) se sont abattues à Suzuka à l’occasion du Grand Prix du Japon. Cette course a malheureusement été le théâtre du terrible accident dont a été victime Jules Bianchi.

Suivez la situation en temps réel

Les prochaines heures seront importantes. Une accélération ou un changement, même minime, de la trajectoire pourront grandement influencer les décisions. Une chose est certaine, l’équipe météo de F1only.fr continue de suivre l’évolution de la situation et ne manquera pas de publier un autre bulletin météo avant le début du week-end à Suzuka.

En attendant et comme les courses précédentes, vous pouvez consulter les prévisions horaires (mise à jour toutes les dix minutes) sur le site de notre partenaire météo Celinium en cliquant sur ce lien: Celinium.

© Japan Meteorological Agency

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

juan manuel correa

Juan Manuel Correa fait sa première apparition en vidéo depuis son accident

haas VF-19 Romain Grosjean

Haas devra essayer de compenser les pertes après le départ de Rich Energy