Verstappen joue la carte de la prudence avant le Qatar

17 novembre 2021
4
SAO PAULO, BRAZIL - NOVEMBER 14: Second placed Max Verstappen of Netherlands and Red Bull Racing talks in the press conference after the F1 Grand Prix of Brazil at Autodromo Jose Carlos Pace on November 14, 2021 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Antonin Vincent - Pool/Getty Images) // Getty Images /

Le leader du championnat du monde, Max Verstappen, a hâte de découvrir pour de vrai la piste de Losail au Qatar où la Formule 1 pose ses valises pour la toute première fois de son histoire ce week-end.

Hormis quelques séances de roulage dans le simulateur de son équipe, Max Verstappen n’a encore jamais roulé sur le tracé de Losail, le Néerlandais découvrira donc pour de vrai cette piste ce vendredi lors de la première séance d’essais libres, tout comme une grande partie des pilotes de la grille

« Il me semble que je ne suis allé qu’une seule fois au Qatar, pour une cérémonie de remise des prix, donc j’ai hâte d’y aller. » nous explique Max Verstappen à la veille de la vingtième manche de la saison 2021.

« C’est une nouvelle piste pour la Formule 1, donc nous n’y avons jamais roulé. Je suis curieux de savoir comment ça se passe. Espérons que nous pourrons bien performer là-bas. Ça a toujours l’air cool quand on voit le MotoGP courir là-bas ! »

Lorsqu’on lui demande quelles sont ses attentes pour ce week-end au Qatar, le Néerlandais répond : « C’est difficile à estimer pour le moment, attendons d’y arriver. J’ai fait un peu de pilotage sur simulateur pour comprendre les virages, mais ce sera sympa de voir la piste en vrai. Les séances d’essais libres seront bien sûr très importantes pour que tout le monde prenne de la vitesse et prépare la voiture. »

Enfin, lorsqu’on revient avec lui sur son week-end à Sao Paulo où il a terminé à la deuxième place le dimanche entre les deux Mercedes, Verstappen se contente du résultat même si le pilote Red Bull aurait évidemment préféré décrocher la victoire au Brésil.

« Oui, ce fut un week-end difficile. De façon générale, nous avons manqué un peu de rythme par rapport à Mercedes, mais néanmoins nous n’avons perdu que quelques points, donc ce n’est pas si mal. » estime Verstappen.

« Bien sûr, j’adorerais gagner chaque course, mais c’était un bon combat et terminer deuxième, c’est bien. Il nous reste encore trois courses à disputer, il s’agit donc de pousser et de tout donner en équipe pour maximiser les performances en piste. »

Avant le Grand Prix du Qatar, Max Verstappen est toujours leader du championnat du monde avec 14 points d’avance sur son rival Lewis Hamilton.

4 Comments

  1. ya du torpillage dans l’air ! vu que depuis ses débuts le boutonneux n’est que très peu sanctionné il aurait tort de se priver . heureusement il est très sot , maintenant Hamilton qui n’est pas de la dernière averse va s’en méfier . On ne fait pas l’extérieur au boutonneux quant a l’intérieur il peut toujours se rabattre comme a silverstone

  2. Donnez à Vmax exactement la même machine qu’à Lévis il fera aussi des miracles sur piste puisqu’il en faisait déjà avec une monoplace inférieure techniquement.

  3. Hamilton va certainement perdre ce championnat, il y aura un accrochage avec V.max qui lui sera défavorable; un peu a la manière Prost/Senna en 1989 pour ceux qui on vu la course à l’époque.

    Pardon mais pas besoin d’être voyant pour prédire un accrochage avec Verstappen.

  4. Se sera dés lors très compliqué de rivaliser avec une Mercedes aussi performante que celle d’Hamilton si la fiabilité tiens, terminer deuxième c’est bien mais si c’est aux trois courses restantes c’est perdu pour RedBull. 7 points de plus pour Lewis.

    Deuxième c’est le premier des perdants disait Ayrton Senna.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.