F1 - Officiel : 50 000 euros d'amende pour Max Verstappen au Brésil
SAO PAULO, BRAZIL - NOVEMBER 13: Max Verstappen of Netherlands and Red Bull Racing looks on in the garage during practice ahead of the F1 Grand Prix of Brazil at Autodromo Jose Carlos Pace on November 13, 2021 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Lars Baron/Getty Images) // Getty Images /
in

Officiel : 50 000 euros d’amende pour Max Verstappen au Brésil

Presque 24 heures après la fin de la séance de qualifications disputée ce vendredi soir à Sao Paulo, la FIA a enfin dévoilé une première décision concernant l’affaire du “DRS-Gate” sur la monoplace du Britannique Lewis Hamilton.

Pour rappel, après cette séance de qualifications, les délégués techniques de la FIA ont procédé à des contrôles routiniers sur toutes les monoplaces de la grille afin de relever une éventuelle non-conformité. Lors de ce contrôle, les délégués techniques ont détecté une potentielle infraction technique sur la monoplace de Lewis Hamilton (auteur du meilleur temps) au niveau du volet de DRS (aileron arrière mobile), confirmant ainsi que : « l’exigence d’un maximum de 85 mm, lorsque le système DRS est déployé et testé conformément à la DT/011-19, n’était pas remplie. »

A la suite de cette découverte, les délégués techniques ont renvoyé cette question aux commissaires de course pour un examen plus approfondi et une délégation de l’équipe Mercedes a été immédiatement convoquée au bureau des commissaires. Au même moment, une vidéo prise par un fan dans une tribune située face à la voie des stands sur le tracé d’Interlagos a circulé sur les réseaux sociaux et dans laquelle on peut voir le pilote Red Bull Max Verstappen regarder de façon insistante l’aileron arrière de la Mercedes de son rival, alors qu’il semble même que le Néerlandais touche du bout des doigts l’aileron arrière de la W12.

la FIA a donc pris la décision d’ajourner la décision concernant la potentielle infraction technique de Mercedes à ce samedi matin (heure du Brésil), tandis que le pilote Red Bull Max Verstappen a lui aussi reçu une convocation au bureau des commissaires ce samedi matin à 09h30 (heure locale) pour avoir enfreint la règle du parc fermé en touchant la monoplace de son rival, alors que délégation de l’équipe Mercedes est également attendue au bureau des commissaires à 10h30 (heure locale).

Après avoir attendu une grande partie de la journée une décision officielle, et alors que la course Sprint est programmée à 20h30 (heure de Paris), la FIA a enfin rendu ses premières conclusions de l’enquête ce samedi soir et a indiqué que le pilote Red Bull Max Verstappen a écopé d’une amende de 50 000 euros pour avoir enfreint l’article 2.5.1. du Code Sportif International de la FIA en inspectant l’aileron arrière de Lewis Hamilton dans le Parc Fermé après les qualifications du GP du Brésil (Lewis Hamilton pour sa part a été disqualifié, lire le compte rendu ici).

Compte rendu complet des commissaires

“Les commissaires ont entendu le conducteur de la voiture 33 (Max Verstappen) et l’équipe le représentant. Les commissaires ont également examiné une vidéo de fans prise de l’autre côté de la piste, une vidéo de vidéosurveillance avec des  images prises depuis la voie des stands et dans les images de la voiture de la voiture 14, de la voiture 33, de la voiture 44 et de la voiture 77.”

Au total, ces vidéos ont donné une image claire de ce qui s’est passé en parc fermé à la suite de la séance de qualifications. Verstappen sort de la voiture, puis se dirige vers l’arrière de sa voiture. Il prend alors ses gants et met sa main droite dans la fente de l’aile arrière de sa voiture. Il se déplace alors vers la voiture 44 et répète l’exercice en touchant l’aileron arrière à deux endroits, une fois sur de part et d’autre du dispositif d’actionnement du DRS, mais sur la face arrière inférieure de l’aile, dans la zone de la fente et jamais à proximité de l’actionneur ou des points de fixation d’extrémité.”

“La vidéo haute définition de la caméra située sur l’arceau arrière sur la voiture 44 montre qu’il n’y a absolument aucun mouvement d’aucun des éléments d’aile sur la voiture 44 lorsque Verstappen touche l’arrière de l’aileron et les Commissaires Sportifs sont satisfaits, au regard de toutes les vidéos et de sa position corporelle, ainsi que de la vidéo de l’aileron, qu’il y avait une force insignifiante lorsque Verstappen a touché l’aileron.”

Il est clair pour les Commissaires Sportifs qu’il est devenu une habitude pour les pilotes de toucher les voitures après qualifications et les courses. C’était aussi l’explication de Verstappen, qu’il avait simplement l’habitude de toucher cette zone de la voiture qui a été un point de spéculation dans les courses récentes entre les deux équipes. Cette tendance générale a été considérée comme principalement inoffensif et n’a donc pas fait l’objet d’une surveillance uniforme. Néanmoins, il s’agit d’une violation de la règlementation du parc fermé et aurait pu causer de potentiels dommages.”

Considérant qu’aucun préjudice direct n’a été causé en l’espèce, de l’avis des Stewards, et qu’il n’existe aucun précédent de sanctions pour cela – d’une part ; mais qu’il s’agit d’une infraction au règlement et qu’il peut avoir des conséquences graves sur l’autre, les Commissaires Sportifs décident d’agir dans cette affaire et condamnent à une amende de 50 000 €. Les Commissaires Sportifs notent en outre qu’il est prévu que toutes les équipes et tous les pilotes prennent avis que les futurs manquements peuvent entraîner des sanctions différentes de la part des Commissaires Sportifs de ces événements.”

F1 - Officiel : 50 000 euros d'amende pour Max Verstappen au Brésil

F1 - Officiel : 50 000 euros d'amende pour Max Verstappen au Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 commentaires

F1 - GP du Brésil - EL2 : Alonso en tête d'une séance peu représentative

GP du Brésil – EL2 : Alonso en tête d’une séance peu représentative

F1 - Officiel : Lewis Hamilton disqualifié des qualifications au Brésil

Officiel : Lewis Hamilton disqualifié des qualifications au Brésil