F1 - Vettel aimerait entendre moins d'injures de la part des pilotes à la radio
in

Vettel aimerait entendre moins d’injures de la part des pilotes à la radio

Le quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, aimerait que les pilotes de F1 jurent moins dans la radio de l’équipe qui est diffusée sur le signal international lors des courses, tout en admettant qu’il n’est pas lui-même irréprochable à cet égard.

Depuis quelques années maintenant, il n’est pas rare d’entendre des pilotes de F1 jurer à la radio contre un adversaire ou bien tout simplement lors d’une erreur en piste. Ces messages radio sont de plus en plus diffusés par la FOM, bien que les propos les plus insultants sont « bipés » afin de ne pas heurter la sensibilité des téléspectateurs les plus jeunes.

A ce propos, Sebastian Vettel aimerait que ces messages soient moins diffusés à l’avenir, tout en admettant qu’il n’est pas exempt de reproches : « Quand j’ai commencé, personne ne se souciait de ce que je criais dans le casque parce que presque personne ne pouvait l’entendre. C’est différent aujourd’hui. » a déclaré Sebastian Vettel dans un entretien accordé à nos confrères de F1insider.

« Je pense que vous devriez vivre vos sentiments et les soutenir, cela peut être comparé aux premières réactions des footballeurs sur le terrain. Je pense : vous devriez vivre vos sentiments et vous y tenir mais vous n’avez pas à crier « merde » dix fois. »

« Les émotions restent importantes, surtout dans le sport. Parfois, vous êtes heureux, parfois en colère, parfois triste. Il n’y a pas de honte à montrer exactement cela, mais ce qui est décisif, c’est la façon dont vous le montrez. Vous n’êtes pas obligé d’être un saint, mais vous devriez au moins montrer que vous voulez l’être. » a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il espère faire mieux à l’avenir à cet égard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires

F1 - Rosberg espère que la F1 va progresser avec Ben Sulayem à la tête de la FIA

Rosberg espère que la F1 va progresser avec Ben Sulayem à la tête de la FIA

F1 - En 2021, McLaren a acquis une précieuse expérience avec le moteur Mercedes

En 2021, McLaren a acquis une précieuse expérience avec le moteur Mercedes