Restez connectés

Essais privés

Vettel : « Cela aurait été pire pour Ferrari avec des pneus standards »

Publié

le

© DR

Le pilote Ferrari, Sebastian Vettel, estime que Pirelli a fait le bon choix de se présenter au Grand Prix d’Espagne avec les nouvelles gommes à bande de roulement plus mince.

Le manufacturier unique de la Formule 1 a décidé, en concertation avec les différentes équipes, de proposer un pneumatique offrant une bande de roulement plus mince de 0,4mm pour trois Grands Prix cette année : Le Grand Prix d’Espagne, le GP de France et le GP de Grande-Bretagne.

Pirelli a justifié ce choix en raison du nouvel enrobé présent sur ces trois circuits cette saison, et selon la firme milanaise, le fait d’avoir une bande de roulement plus mince éviterait aux pneus de surchauffer.

Dans ce contexte, et après plusieurs critiques le week-end dernier au Grand Prix d’Espagne, Pirelli a décidé de tester ces nouveaux pneus durant les deux jours de tests à Barcelone cette semaine.

Sebastian Vettel, qui a parcouru 136 tours ce mardi au volant de sa Ferrari avec des pneus standards et avec les nouveaux pneus plus minces, a admis que sans ce changement Ferrari aurait lutté davantage au Grand Prix d’Espagne.

« Je pense que c’est assez simple, normalement vous n’avez l’occasion de revenir sur votre décision, mais je pense que nous l’avons fait aujourd’hui avec la journée que nous avons passé. » déclare Vettel, qui est rentré au stand avec des gommes « standards » passablement abîmées ce mardi lors des tests.

« Je pense que le résultat est que si nous avions eu les pneus normaux dimanche, le résultat aurait été pire pour nous. Donc je pense que Pirelli a fait le bon choix et que c’était de notre faute de ne pas avoir une usure identique aux autres équipes. »

.
commentaires

Essais privés

Lando Norris a constaté une nette amélioration de la MCL33

Publié

le

© McLaren

Le pilote de réserve de l’équipe McLaren, Lando Norris, a pu constater un grand pas en avant avec la MCL33 cette semaine lors des essais privés qui se sont tenus à Barcelone dans la foulée du Grand Prix d’Espagne.

Le jeune britannique a roulé pour le compte de Pirelli le premier jour des tests au volant de la McLaren MCL33 spécialement mise à disposition pour le manufacturier italien.

Mais lors de la seconde journée, Norris a pris le volant de la McLaren équipée de pneus standards et a pu constater l’évolution en termes de compétitivité par rapport à la MCL32 de l’an dernier.

Troisième de la séance avec les pneus Tendres montés sur sa monoplace, le Britannique a signé un chrono plus rapide que le pilote titulaire, Stoffel Vandoorne, le jour précédent, bien que la performance du jeune pilote ait pu être aidée par l’emport d’une charge de carburant moindre que celle de son collègue

L’actuel leader du championnat de Formule 2, âgé de 18 ans, se dit ravi de ses deux journées de travail sur le circuit de Catalunya.

« Arriver d’une F2 est une étape assez importante, et il faut un peu de temps pour s’y habituer. » déclare Norris. « Il y a certainement des choses que nous devons améliorer et travailler, mais la voiture est toujours très bonne à piloter. »

« Elle me donne beaucoup de confiance pour appuyer sur la manette des gaz et je ne pense pas être encore à la limite. Ce test a été une très bonne opportunité pour moi de me mettre à jour de cette voiture et du nouveau groupe propulseur. »

« C’est bien que je puisse montrer à l’équipe ce que je peux faire, et je vois plutôt cela pour moi comme une opportunité d’apprendre et de me perfectionner et d’apprendre de Stoffel et de Fernando, plutôt que de prouver que je suis capable de signer un temps. »

« Il y a certainement des différences dans les deux spécifications, positives à bien des égards, mais il y a encore des choses positives avec l’ancien [package] aussi, donc, il s’agit de combiner les deux, ce qui rendra la voiture encore plus rapide. »

Lando Norris devrait être un sérieux concurrent pour Stoffel Vandoorne l’an prochain dans la course au baquet chez McLaren, le pilote belge n’ayant pas encore signé de contrat avec l’équipe de Woking pour 2019.

Lire

Essais privés

Une première au volant de la RS18 réussie pour Jack Aitken

Publié

le

renault-aitken-tests-barcelone
© Renault

Renault a conclu les deux journées d’essais d’intrasaison de Barcelone avec Jack Aitken. Le troisième pilote et pilote de réserve de l’équipe s’est installé pour la première fois au volant de la R.S.18 sur le Circuit de Barcelona-Catalunya ce mercredi.

Sur le tracé de 4,7 km, Jack Aitken a bouclé le plus rapide de ses 128 tours en 1’18’’942. Le programme visait à lui permettre de prendre ses marques avant d’enchaîner des relais de longueurs variées tout en effectuant des évaluations aérodynamiques et mécaniques.

« Aujourd’hui [mercredi] j’ai vécu une expérience incroyable en pilotant pour la première fois une F1 contemporaine. J’ai appris plus vite que prévu et je suis rentré assez facilement dans le rythme ce matin. » explique Aitken.

« C’était une journée chargée avec un programme bien rempli, axé sur des relais de longueurs diverses et différentes évaluations. Nous l’avons accompli, ce qui a permis à l’équipe et à moi-même d’en apprendre beaucoup tout au long de la journée. »

« Dans l’ensemble, c’était une journée fantastique avec de nombreux tours au compteur et beaucoup de données à analyser. »

Alan Permane, directeur sportif :

 » Notre programme était semblable à celui d’hier, la seule différence étant que Jack devait découvrir la voiture. Ce matin, il s’est rapidement mis dans le bain avec des temps réguliers et d’excellents retours. » déclare Permane.

« Au fil de la journée, nous avons commencé plusieurs relais sur divers types de gommes afin de voir leurs longévités, sans oublier les évaluations classiques des items aérodynamiques et mécaniques. Une nouvelle journée productive en somme ! »

Lire

Essais privés

Honda a apprécié travailler sans pression durant deux jours malgré des problèmes

Publié

le

© Red Bull Content Pool

L’équipe Toro Rosso n’a pas connu deux journées de tout repos cette semaine en Espagne pour les essais privés, après un grave problème mardi et quelques ennuis ce mercredi.

Une grosse fuite sur un radiateur a obligé l’équipe à changer l’unité de puissance Honda sur la STR13 pilotée par Sean Gelael ce mardi, une réparation qui aura duré en tout plus de cinq heures, privant ainsi le jeune pilote indonésien de roulage sur le circuit de Barcelone.

C’est pour cette raison que Toro Rosso a changé son programme ce mercredi en remplaçant Pierre Gasly par Sean Gelael au volant de la STR13 en matinée.

Après la pause déjeuner, Pierre Gasly a enfin pu prendre le volant de sa monoplace, mais un autre problème a obligé l’équipe à garder la voiture de pilote français au garage une bonne partie de l’après-midi.

« Ce fut un après-midi tranquille pour moi. Nous avons fait 39 tours parce que nous avions quelques problèmes, donc je n’ai pas beaucoup roulé. » explique Pierre Gasly.

« Nous avons tout de même réussi à tester un certain nombre de choses et obtenu quelques réponses pour essayer de trouver une bonne direction pour améliorer notre package. »

« Je pense que nous avons trouvé des résultats intéressants et maintenant je suis entièrement tourné vers Monaco, je suis très heureux d’aller là-bas pour ma deuxième course à domicile. »

Du côté de chez Honda, le motoriste japonais a profité de ces deux journées d’essais pour essayer quelques nouveautés sans faire face aux pressions présentes lors d’un week-end de Grand Prix.

« Cela a été notre première chance depuis notre dernière visite à Barcelone en Mars, pour pouvoir tester des idées sans faire face aux pressions d’un week-end de course et en tant que tel, cela a été très utile pour nous. » explique Masamitsu Motohashi, directeur technique adjoint chez Honda.

« Au cours de ces deux journées, nous avons principalement travaillé sur la gestion de l’énergie et l’évaluation d’équilibrer la puissance entre chaque composant. Désormais, nous allons appliquer les leçons apprises pour les courses à venir. »

Lire

Essais privés

Une fuite hydraulique a perturbé les essais de Force India ce mercredi

Publié

le

force-india-tests-barcelone
© Force India

Avec 112 tours au compteur et un cinquième meilleur temps, Nikita Mazepin a connu une journée productive à Barcelone pour la dernière journée d’essais privés prévue cette semaine.

Le pilote russe a retrouvé le volant de la Force India pour la première fois depuis les essais hivernaux sur le même circuit au mois de mars dernier. Auteur du cinquième meilleur temps ce mercredi Mazepin est venu à bout du programme concocté par l’équipe, malgré une fuite hydraulique sur la VJM11.

« C’était bon de voir Nikita dans la voiture après ses essais aux tests hivernaux, il est toujours intéressant de voir un jeune pilote grandir avec l’équipe. » déclare Tom Mccullough, ingénieur en chef chez Force India.

« Après sa première victoire en GP3 le week-end dernier, il a pu prouver à quel point il s’est développé au cours des dernières années. »

« Nikita était rapidement opérationnel grâce à son travail dans le simulateur et nous a permis de recueillir des données importantes. Nous avons eu une journée productive, même si une fuite hydraulique nous a fait perdre un peu de temps après notre test aéro de ce matin. »

« Nous avons pu réparer la voiture et revenir en piste pour deux tours avant la pause déjeuner, et nous avons ajusté notre plan pour rattraper le temps perdu dans l’après – midi. »

« Nous avons réussi à compléter notre programme, ce qui était très important pour l’équipe avant Monaco. Ces deux jours de tests ont été précieux pour nous aider à développer la VJM11 encore plus que la saison dernière. »

Lire

Essais privés

Valtteri Bottas termine les essais privés en tête

Publié

le

© Mercedes-AMG

Valtteri Bottas s’est montré le plus rapide de cette seconde et dernière journée d’essais privés sur le circuit de Barcelone en Espagne.

Le pilote Mercedes a signé son meilleur chrono en 1,16.904 avec les pneus Super-Tendres montés sur sa monoplace, le Finlandais devance la Ferrari pilotée par Antonio Giovinazzi (1,16.972 – Hyper-Tendres) et la McLaren pilotée par Lando Norris (1,18.039 – Tendres).

Le pilote le plus assidu de cette dernière journée de tests est Antonio Giovinazzi, le pilote italien a bouclé pas moins de 148 tours au volant de la Ferrari SF71-H ce mercredi. Il devance Valtteri Bottas (139 tours) et Leclerc ( 139 tours).

Bien évidemment, les chronos ne sont pas représentatifs durant les essais privés, puisque les équipes sont occupées à développer de nouvelles pièces en vue de leur introduction lors des futures courses. Les informations sont également réduites en raison de la concurrence féroce.

Des feux LED verticaux à l’arrière des F1 en 2019 ? 

Il faudra surtout retenir de ces deux journées d’essais en Catalogne les feux LED testés mardi par l’équipe Mercedes et montés sur l’aileron arrière de la monoplace pilotée par Lewis Hamilton.

Ces deux feux LED verticaux ont été montés sur la W09 à la demande de la FIA, qui souhaite améliorer la sécurité lors de Grands Prix se disputant sous conditions difficiles.

Si l’instance dirigeante de la Formule 1 considère que le système améliorera sensiblement la sécurité, alors ces feux deviendront obligatoires à partir de la saison 2019.

Problème de fiabilité pour Honda

Honda a dû changer l’unité de puissance montée sur la Toro Rosso en raison d’une grosse fuite au niveau d’un des radiateurs. Les essais privés ne faisant pas partie du championnat du monde, il n’y aura aucune pénalité pour l’équipe au prochain Grand Prix.

La prochaine fois que les Formule 1 seront en piste ce sera dans huit jours pour le Grand Prix de Monaco.

temps-tests-barcelone

 

 

Lire

Essais privés

Valtteri Bottas le plus rapide à la mi-journée à Barcelone

Publié

le

© Mercedes-AMG

C’est Valtteri Bottas au volant de sa Mercedes qui a signé le chrono le plus rapide de cette matinée de mercredi à Barcelone, le Finlandais devance la Ferrari d’Antonio Giovinazzi et la Haas de Kevin Magnussen.

Les pilotes ont connu une matinée de travail productive ce mercredi à Montmelo, notamment le jeune pilote Toro Rosso, Sean Gelael, qui a finalement remplacé Pierre Gasly ce matin pour rattraper le temps perdu hier après-midi en raison d’un changement d’unité de puissance.

L’opération aura duré cinq bonnes heures hier, et Gelael n’a pas pu rouler plus de quinze minutes en fin d’après midi. L’Indonésien s’est bien rattrapé, puisqu’il a été le pilote le plus assidu ce matin en piste avec 83 tours bouclés en quatre heures.

Le pilote Toro Rosso devance la McLaren Pirelli de Stoffel Vandoorne (71 tours) et la Sauber Alfa Romeo de Charles Leclerc ( 71 tours).

Les temps signés durant ces deux jours sur le circuit de Catalunya ne sont absolument pas représentatifs des performances réelles de chaque monoplace, puisque ces essais servent à améliorer le développement des F1 2018. La séance reprendra à 14h00 pour se terminer à 18h00.

 

Lire

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

47Shares