Vettel : « Cela aurait été pire pour Ferrari avec des pneus standards »

Le pilote Ferrari, Sebastian Vettel, estime que Pirelli a fait le bon choix de se présenter au Grand Prix d’Espagne avec les nouvelles gommes à bande de roulement plus mince.

Le manufacturier unique de la Formule 1 a décidé, en concertation avec les différentes équipes, de proposer un pneumatique offrant une bande de roulement plus mince de 0,4mm pour trois Grands Prix cette année : Le Grand Prix d’Espagne, le GP de France et le GP de Grande-Bretagne.

Pirelli a justifié ce choix en raison du nouvel enrobé présent sur ces trois circuits cette saison, et selon la firme milanaise, le fait d’avoir une bande de roulement plus mince éviterait aux pneus de surchauffer.

Dans ce contexte, et après plusieurs critiques le week-end dernier au Grand Prix d’Espagne, Pirelli a décidé de tester ces nouveaux pneus durant les deux jours de tests à Barcelone cette semaine.

Sebastian Vettel, qui a parcouru 136 tours ce mardi au volant de sa Ferrari avec des pneus standards et avec les nouveaux pneus plus minces, a admis que sans ce changement Ferrari aurait lutté davantage au Grand Prix d’Espagne.

« Je pense que c’est assez simple, normalement vous n’avez l’occasion de revenir sur votre décision, mais je pense que nous l’avons fait aujourd’hui avec la journée que nous avons passé. » déclare Vettel, qui est rentré au stand avec des gommes « standards » passablement abîmées ce mardi lors des tests.

« Je pense que le résultat est que si nous avions eu les pneus normaux dimanche, le résultat aurait été pire pour nous. Donc je pense que Pirelli a fait le bon choix et que c’était de notre faute de ne pas avoir une usure identique aux autres équipes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

ferrari-kimi-raikkonen-tests-barcelone

Ferrari va devoir s’expliquer après des soupçons de manipulation sur le système hybride

Une journée productive pour Renault à Barcelone