sebastian Vettel ferrari bakou
©Kymilman

Vettel explique son absence des réseaux sociaux : « Je n’ai pas le désir de tout partager »

Bien qu’il soit en Formule 1 depuis un long moment maintenant et qu’il ait remporté quatre titres mondiaux avec Red Bull, Sebastian Vettel brille par son absence sur les réseaux sociaux.

L’Allemand Sebastian Vettel, contrairement à ses collègues de travail, n’a pas de compte Twitter ou Facebook, et encore moins Instagram sur lesquels il pourrait étaler sa vie privée à longueur de journée.

Le pilote Ferrari, qui vit en Suisse dans une coquette demeure située non loin de chez son ami Kimi Raikkonen, met un point d’honneur à séparer sa vie professionnelle de sa vie privée.

« Je ne peux tout simplement pas m’identifier à une génération qui veut tout partager, à tout moment. » explique le quadruple champion du monde dans un entretien accordé à Martin Brundle.

« Ce n’est pas que j’ai quelque chose à cacher, pas du tout. Je pense que beaucoup de gens pensent que la vie d’un pilote de Formule 1 est beaucoup plus exotique que la mienne, mais j’aime en réalité mener une vie normale et je pense pouvoir la qualifier ainsi. Je n’ai pas ce désir de tout partager. »

Le quadruple champion du monde de F1 est également revenu sur ce que l’on pourrait appeler son « héritage sportif ». Le pilote Ferrari soulignant qu’il n’a pas besoin que l’on se souvienne de lui plus tard.

« Je n’ai pas besoin d’un héritage. Je n’ai pas besoin que l’on se souvienne de moi. Je ne suis pas triste à propose de cela. C’est bien de passer à autre chose… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

charles leclerc bakou ferrari

Mattia Binotto : « Nous devons faire des choix plus agressifs »

helmut marko red bull

Helmut Marko clarifie ses propos « mal interprétés » sur les femmes en Formule 1