sebastian vettel ferrari

Vettel sur les consignes de Ferrari : « On devait essayer »

Troisième à l’arrivée du Grand Prix de Chine, Sebastian Vettel était à moitié satisfait ce dimanche après-midi à Shanghai.

Le pilote Ferrari admet qu’il n’est pas très heureux après que son équipe ait demandé à son coéquipier Charles Leclerc de le laisser passer en course.

Le pilote allemand explique qu’il pensait pouvoir aller plus vite que Leclerc en début de course et est bien conscient que son coéquipier a dû accueillir la consigne d’équipe donnée par Ferrari avec une certaine amertume.

« Pas complétement heureux, et le meilleur résultat possible pour l’équipe ça aurait été troisième et quatrième, donc c’est vraiment dommage que nous n’ayons pas réussi à reprendre la quatrième place à Max. » explique Sebastian Vettel à l’arrivé de l’épreuve.

« Ça été une course difficile, nous n’étions pas assez rapide, il faut être honnête et féliciter Mercedes pour avoir été les plus rapides aujourd’hui. »

« Pour nous, c’est devenu plus clair de ce qu’il nous manque, mais ce n’est pas facile de régler le problème. Les deux prochaines semaines seront très importantes pour nous, pour comprendre et préparer la suite, parce que je reste persuadé qu’on a une très bonne voiture avec un moteur très solide. »

« Je pensais être le plus rapide, j’avais ce sentiment en début de course. Evidemment, le début de course n’a pas été sur un de mes pneus, après j’avais du mal à trouver du rythme. »

« Je sentais que je pouvais aller plus vite, mais c’était trop tard et les Mercedes sont parties loin devant. »

« Il faut regarder si nous aurions pu faire mieux, mais d’une façon générale, après ça, notre course a été différente. C’est toujours quelque chose de difficile, je pense qu’on a bien joué pour l’équipe, on peut en parler, mais je pense qu’on aurait quand même mérité de finir troisième et quatrième. »

« Bien-sûr, ce n’est jamais bien, mais on devait essayer parce que encore une fois, je le répète, je me sentais plus rapide. Il faut que l’on voit si on aurait dû faire quelque chose de mieux, J’ai déjà été dans cette position dans le passé, après, je crois que nous étions sur une stratégie différente aujourd’hui, donc, c’est toujours une question qu’il faut observer, étudier. »

« C’est une partie difficile de la course, évidemment, si vous êtes le pilote pénalisé, vous êtes moins heureux que l’autre. C’est plus facile pour moi à digérer dans ma position, c’est sûr. Lors du dernier Grand Prix, Charles était plus rapide, et je l’ai laissé passer. »

« J’aurais pu essayer de me battre pour reprendre ma place et je ne l’ai pas fait. Au final, il fait de grandes choses, il est rapide. Je suis heureux tout de même avec mon podium, mais je suis tellement déçu que nous ne fassions pas troisième et quatrième, j’aurais aimé qu’on aille plus vite pour pouvoir dépasser Max, mais ça n’est pas arrivé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

lewis hamilton mercedes

Lewis Hamilton : « Un week-end difficile, ça aurait pu être pire »

renault problème MGU-K

Renault confirme un énième problème de MGU-K à Shanghai