Vijay Mallya entrevoit podiums et victoires pour Racing Point

L’ancien propriétaire de l’écurie Force India, devenue Racing Point, a salué les bons débuts de l’équipe lors des essais hivernaux à Barcelone.

Vijay Mallya a été contraint de quitter la Formule 1 après que son équipe Force India a été placée  en liquidation judiciaire en juillet 2018 à la demande, notamment, de son pilote Sergio Pérez.

A l’époque, l’homme d’affaire indien était exilé à Londres et sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour divers délits financiers tels que fraude fiscale, blanchiment d’argent etc…

L’équipe Force India a été sauvée in-extremis par un consortium canadien emmené par Lawrence Stroll, richissime homme d’affaire et père du pilote Lance Stroll.

Désormais dénommée Racing Point, avant un probable nouveau changement de nom suite à l’investissement d’Aston Martin en 2021, l’équipe est toujours suivie de loin par Mallya qui, en tantt que passionné de sport automobile, continue de scruter les résultats de son ancienne équipe.

Suite aux premières journées d’essais hivernaux organisées la semaine dernière à Barcelone, Mallya n’a donc pas manqué de souligner les encourageants débuts de Racing Point à qui il prédit podiums et pourquoi pas, victoires cette saison : « Ravi de voir que Racing Point prend un bon départ pour sa saison de F1 lors des essais à Barcelone. »

« Les voitures sont très rapides et je pense que les podiums sont possibles cette année et avec un peu de chance, les victoires en course aussi. Bonne chance ! »

Racing Point a créé une petite polémique lors de ces essais concernant la forte ressemblance de sa monoplace avec la Mercedes de l’an passée. Un choix assumé par l’équipe qui semble pour l’instant bien fonctionner, Lance Stroll et Sergio Pérez ayant respectivement signé les 5ème et 6ème meilleurs temps de la première session.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

gp de Bahreïn F1

Le Bahreïn signale son premier cas de coronavirus

Red Bull Alex Albon

Alex Albon a noté des progrès significatifs sur la RB16