Vingt étudiants recevront la bourse d’études de la F1

13 mai 2024
La Mercedes W15 dans le garage à Bahreïn

Un groupe de vingt étudiants en ingénierie recevront la bourse d’études d’ingénierie de la Formule 1 entre 2024 et 2025 dans le cadre d’un programme visant à permettre à des jeunes gens issus des milieux sous-représentés d’accéder à la catégorie reine du sport automobile et d’en faire leur métier.

Les bourses de la Formule 1 ont été créées en 2021 et fournissent un soutien financier, académique et professionnel crucial aux étudiants issus de milieux sous-représentés, tout en leur offrant un aperçu inégalé de l’industrie du sport automobile. Le programme s’attaque à certains des principaux obstacles à l’enseignement supérieur pour ces étudiants, notamment le fardeau financier et l’accès aux opportunités.

L’intégralité des frais de scolarité de l’étudiant sont couverts, ainsi que les frais de subsistance pendant toute la durée de son cursus, et les étudiants peuvent également accéder à un soutien qui les préparera à leur carrière. Cela comprend une expérience professionnelle dans l’une des dix équipes de F1 au cours de leur deuxième année d’études, ainsi que des ateliers de carrière et du mentorat.

À ce jour, la bourse a aidé 30 étudiants d’universités partenaires du Royaume-Uni et d’Italie, et permettra de soutenir 50 étudiants au total tout au long de leurs études d’ici 2025.

La bourse d’études d’ingénierie de Formule 1 est l’un des nombreux programmes conçus pour construire un sport plus diversifié et inclusif en éliminant les barrières et en encourageant toutes les personnes, sans distinction de sexe, d’origine ethnique ou d’origine sociale, à s’impliquer.

« Je suis incroyablement fier que la bourse d’études en ingénierie de la Formule 1 ait ouvert la porte de la F1 à une nouvelle vague d’étudiants talentueux avec de nouvelles idées et la volonté de faire avancer notre sport » a déclaré Stefano Domenicali, PDG de la F1.

« La F1 est un endroit pour tout le monde, quelle que soit votre origine et c’est notre travail de créer des opportunités significatives pour que les groupes sous-représentés puissent réaliser leurs rêves. »

« J’espère que ce programme servira d’exemple de notre fort engagement à rendre le sport plus diversifié et incitera des jeunes plus intelligents à poursuivre une carrière dans le sport automobile. »

Plus tôt cette année, la F1 a accueilli le groupe actuel d’universitaires dans son centre de médias et de technologie à Biggin Hill, où ils ont visité le centre de diffusion mondial et ont reçu des conseils éclairés sur leur carrière de la part d’ingénieurs et de collègues de production.

La cohorte de cette année est déjà composée d’étudiants de l’Université de Strathclyde, de l’Université Impériale, de l’Université de Cambridge, de l’Université d’Oxford et de l’Université des véhicules automobiles d’Émilie-Romagne (MUNER), leur sélection étant effectuée sur la base d’un certain nombre de critères définis par les universités participantes qui considèrent les candidatures proviennent de groupes socio-économiques défavorisés et sous-représentés, notamment des femmes et des personnes issues de groupes ethniques minoritaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.