mclaren mcl34 barcelone

Zak Brown : « McLaren devait faire un reset »

Le PDG de McLaren, Zak Brown, admet que son équipe devait impérativement faire un reset avant d’attaquer une nouvelle saison de Formule 1.

Après plusieurs saisons de galère avec le motoriste Honda, McLaren espérait renouer avec les victoires en 2018 lorsque Renault est arrivé en tant que motoriste pour l’écurie de Woking.

Mais la campagne 2018 ne s’est pas déroulée tout à fait comme McLaren l’espérait, et il aura donc fallu effectuer un reset complet à la fin de l’année dernière pour permettre à McLaren de repartir sur de bonnes bases.

L’écurie britannique a effectué de grands changements au sein de sa structure dirigeante, alors que des grands noms du sport automobile sont encore attendus d’ici quelques semaines, comme Andreas Seidl [ancien directeur du programme Porsche en endurance] ou encore James Key [ancien directeur technique de l’équipe Toro Rosso].

« Nos attentes sont d’être de retour pour remporter des championnats du monde, mais ce que nous voulons d’abord, c’est gérer nos propres attentes quant au chemin qui nous mènera au succès. » déclare le PDG de McLaren à Race Fans.

« Le désir est là, les attentes sont là, mais ce sera une longue route et nous devions faire un reset, ce que nous avons maintenant fait. »

« Nous n’avons pas encore toutes les personnes qu’il faut pour mener à bien ce projet, en particulier, Andreas Seidl [directeur général des opérations] et James Key [directeur technique] [les deux hommes rejoindront l’équipe dans quelques semaines]. »

Pour cette nouvelle saison, McLaren a connu des essais hivernaux relativement studieux, l’équipe britannique ayant parcouru plus de 4000 kilomètres en huit jours avec sa nouvelle monoplace, la MCL34.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

carlos sainz mclaren

Sainz : « Ferrari a une seconde d’avance sur McLaren »

sergio perez racing point

Le rêve de Sergio Perez de rejoindre Ferrari s’est envolé