Horner comprend que Verstappen ait ‘pété un câble’ après les qualifications de Singapour

5 octobre 2022
11
SINGAPORE, SINGAPORE - OCTOBER 02: Max Verstappen of the Netherlands and Oracle Red Bull Racing looks on in the garage prior to the F1 Grand Prix of Singapore at Marina Bay Street Circuit on October 02, 2022 in Singapore, Singapore. (Photo by Mark Thompson/Getty Images,)

Christian Horner, directeur de l’équipe Red Bull, a déclaré que l’explosion de colère de Max Verstappen à la radio à la fin de la séance de qualifications du Grand Prix de Singapour était « tout à fait compréhensible », alors que le pilote néerlandais venait de manquer la pole position.

Max Verstappen a dû interrompre son dernier tour en Q3 samedi dernier – alors qu’une pole position se profilait pour lui – car l’équipe avait sous-alimenté sa RB18 en carburant. Afin de s’assurer d’éviter une éventuelle disqualification pour ne pas avoir fourni l’échantillon de carburant nécessaire à l’issue de la séance, Red Bull a rappelé le pilote néerlandais au stand au lieu de le laisser terminer son tour lancé.

Cette décision a eu pour conséquence de placer le Néerlandais huitième sur la grille de départ à Singapour, qui n’a alors pas caché son mécontentement à la radio. Le leader du championnat a d’ailleurs déclaré après les qualifications que l’erreur de son équipe était « incroyablement frustrante ».

Christian Horner, Team principal de Red Bull a expliqué à Sky Sports F1 : »Il a évidemment péter un câble, mais c’est tout à fait compréhensible et je pense que nous poussions trop pour l’optimum, la piste s’est accélérée, nous avons obtenu un tour supplémentaire donc nous étions parfaitement positionnés… pour être la dernière voiture effectivement à passer la ligne. »

« Mais il restait vraiment trop peu de carburant, et plutôt que de prendre le risque de ne pas pouvoir produire d’échantillon et partir de la voie des stands, nous avons pris la dure décision d’interrompre le tour. [Nous avons réalisé] environ deux virages avant la voie des stands qu’on était vraiment à la limite et nous pouvions tout simplement pas nous permettre de prendre ce risque. »

« Il y aura Austin puis le Mexique, ce sont toutes de grandes courses, mais oui, le Japon est une course importante« , a déclaré Christian Horner. « C’est la première fois là-bas depuis trois ans, il y a un énorme soutien pour l’équipe, et oui, il y aura beaucoup d’excitation. Et c’est un super circuit, un vrai circuit de pilotes, et nous attendons avec impatience le Japon. »

Max Verstappen en est donc à sa deuxième balle de match au Japon puisqu’il peut ici remporter le titre sous certaines conditions. Dés ce week-end à Suzuka, les Red Bull afficheront à nouveau le logo Honda, ancien motoriste de l’équipe, qui apporte toujours son support technique à la nouvelle unité Red Bull Powertrains.

11 Comments

  1. Powertrains c’est le nom des moteurs RedBull, des Honda rebaptisés et toujours entre les mains d’Honda, (support technique).
    Un fabricant de canette ne peu pas devenir motoriste du jour au lendemain.

    • Techniquement ils ont racheté la propriété intellectuelle. Honda fabrique les plans de fabrication envoyés et fait l’ingénierie de piste.
      Et ils ont recrute une pointure de chez amg pour diriger la stratégie avec hodkingson.

      • C’était le plan de racheter la propriété intellectuelle mais Honda a changé d’avis avant le gp d’Autriche avec les rumeurs Porsche. Powertrains ne travaille qu’en vue de 2026 avec un monocylindre pour l’instant. Le V6 ne peut pas être ouvert en Angleterre.

        Rapport de la FIA ajourné au 10 octobre selon quelques informés.

    • En tous cas le fabricant de cannettes comme tu le surnommes péjorativement il’raffle tout et il bat à plates coutures Ferrari qui visiblement fabrique des voitures mais se fait manger par un fabricant de cannettes qui construit aussi avec HONDA des voitures plus véloces …

      • Pourtant, je pense que la F1 est une discipline assez objective. C’est claire que REDBULL est fort dans certains domaines, et même très fort pourtant, quoique tu dises, FERRARI cher Monsieur est la référence. Et pour cette année, dommage pour Ferrari. Entre temps, comme tu le dis à plates coutures, attendons de voir le verdict sur le rapport financier. Cela plairai certainement à quelques uns et sera d’un goût amer pour d’autres. A nous revoir!!! et souhaitons beaucoup de chances à REDBULL et ses « performances magistrales »

        • Ferrari – dont je ne nie pas son importance historique dans la discipline – est la référence de ce qu’il ne faut pas être et ce qu’il ne faut pas faire lorsqu’on vise la victoire, et ce depuis quelques années. Réduire RBR à des vendeurs de cannettes, en plus d’être irrespectueux pour les ingénieurs et techniciens qui y bossent est absolument ridicule et Squale fait bien de lui rappeler qu’ils ont écrasé la concurrence cette année, particulièrement Ferrari et qu’ils ont chipé le titre pilote l’année dernière une équipe invaincue depuis l’ère hybride.

          • Posez vous les bonnes questions, si le logo Honda reviens sur les carrosserie c’est que l’accord n’a pas eu lieu avec
            RedBull ,Powertrains n’est ouverte que depuis un ans dans le but de travailler sur les nouveaux moteurs 2026.
            Comme le dit Joey , les ingénieurs moteur n’ont pas le droit d’ouvrir le bloc Honda V6 et planche en attendant sur des monocylindres.
            Pour m’ont avis, j’espère que le moteur Honda F1 gardera son nom, et que les patrons de Honda ne vendrons pas leur âme au ?

      • Pardon pas des canettes,

        Boissons énergétiques est plus correct…
        La canette n’étant que l’emballage.

        C’était pour faire le contraste avec Honda qui font des moteurs depuis bientôt 100 ans, certains l’auront compris.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.