Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Renault

Face à la crise, Renault F1 veut préserver “l’ensemble de son équipe”

Cyril Abiteboul
(L to R): Cyril Abiteboul (FRA) Renault Sport F1 Managing Director with Mia Sharizman (MAL) Renault Sport Academy Director. Italian Grand Prix, Saturday 7th September 2019. Monza Italy.

Cette semaine, Renault F1 a annoncé des mesures de réduction d’activités partielles ou totales sur ses deux sites en France et en Angleterre.

Tout comme Wiiliams, Racing Point, Haas, Alfa Romeo ou encore McLaren, l’équipe Renault cherche à réduire au maximum ses coûts de fonctionnement pendant cette période si particulière où aucune équipe ne perçoit de revenu en raison de l’absence de course.

Dans ce contexte, Renault F1 a donc décidé de recourir à l’activité partielle dans son usine située à Viry-Châtillon en France pour une durée minimale de 12 semaines, cette durée pourra d’ailleurs être réduite ou prolongée suivant l’évolution de la situation.

En Angleterre, pour son usine d’Enstone Renault F1 a pris des mesures encore plus drastiques puisque la grande majorité de son personnel a été placé en chômage partiel jusqu’à la fin du mois de mai.

Pour Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, ces mesures étaient nécessaires afin de traverser au mieux cette période d’inactivité, alors qu’il n’est pas encore possible de mesurer l’impact sur la F1.

“Les conditions très difficiles que nous traversons sur le plan humain et sanitaire et le strict respect des consignes de confinement en France et en Angleterre, ainsi que dans la majeure partie des pays organisateurs de Grand Prix ne permettent pas encore de mesurer l’impact sur notre discipline.” expliquait cette semaine Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing.

“Il est donc indispensable d’avoir recours à toutes les mesures qui s’offrent à nous afin de traverser au mieux cette période prolongée d’incertitude et d’inactivité tout en préservant l’ensemble de notre équipe, que nous avons construite au cours des 4 dernières années.”

En plus de ces mesures, les salaires des cadres seront réduits de 20%, ainsi que ceux des pilotes Daniel Ricciardo et Esteban Ocon.

Le groupe Renault supprime le dividende

Dans le contexte actuel lié à la pandémie de coronavirus dans le monde, et dans un souci de responsabilité vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes du Groupe [dont l’équipe de F1] qui consentent des efforts ou subissent les effets d’une crise sans précédent, le Conseil d’administration de Renault a décidé de ne plus proposer la distribution de dividende à l’Assemblée générale.

Dans le même état esprit enfin, l’ensemble des membres du Conseil d’administration de Renault ont décidé de revoir à la baisse leur rémunération : Jean-Dominique Senard, Président du Conseil d’Administration diminue de 25% sa rémunération pour le second trimestre 2020 au minimum et les administrateurs ont décidé à l’unanimité de diminuer de 25% le montant de leurs jetons de présence 2020.

Les économies réalisées seront reversées au fonds de solidarité mis en place dans le cadre du Contrat de solidarité et d’avenir conclu le 2 avril 2020.

Clotilde Delbos, Directrice générale de Renault SA pour une période intérimaire, a décidé aussi de diminuer sa rémunération de 25% pour le second trimestre 2020 au minimum.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.