Russell : « Prendre les courses comme des tests »

Pour sa première course en Formule 1 avec l’équipe Williams, George Russell dresse un bilan mitigé entre satisfaction d’avoir rallié l’arrivée et déception de devoir se battre en fond de grille.

Le jeune pilote Williams a terminé le Grand Prix d’Australie à l’avant dernière position ce dimanche, juste devant son coéquipier Robert Kubica, qui lui a terminé la course avec trois tours de retard.

Heureux d’avoir pu terminer sa première course sans dégât, Russell admet qu’il aurait préféré se battre plus haut sur la grille.

« D’un point de vue personnel, votre coéquipier est le seul avec qui vous pouvez vous comparer. » déclare Russell.

« Pour la première fois à l’Albert Park, je n’ai pas jeté la voiture dans un mur ou quoi que ce soit. J’étais en avance sur mon coéquipier à chaque session, sauf une. Personnellement, je suis heureux, mais … je suis un combattant, je suis un gagnant et je ne suis pas intéressé à me battre contre mon coéquipier pour le fond de la grille. »

« Evidemment, je ne suis pas mécontent d’être le meilleur à la fin, mais je ne suis pas intéressé de me battre pour les dernières positions de la grille. Nous devons encore travailler pour que cela devienne correct. »

« Personnellement, je peux prendre un peu de satisfaction de ce week-end. Je pense que [samedi] a été une très bonne journée pour moi. J’ai quitté le circuit la tête haute. »

« [En course] Nous savions ce que nous allions faire. Ce n’était pas un combat honnête avec Robert [Kubica] car il avait subi quelques dégâts au départ. Pour nous deux, il s’agissait simplement de ramener la voiture à la maison et d’apprendre autant que possible. »

Prendre les courses comme des tests

« Nous devons juste prendre cela comme des sessions de tests, parce que nous sommes tellement en retard, et nous devons juste comprendre et essayer les choses pour voir ce qui fonctionne et voir ce qui ne fonctionne pas, »

« Car pour l’instant, cela ne fonctionne pas. Cela n’a vraiment aucun sens d’essayer d’optimiser tout quand nous sommes si loin du rythme. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

toro rosso formule 1

Dépassements : Ross Brawn a noté des premiers signes encourageants

l'équipe williams en F1

Ralf Schumacher sur Williams : « C’est un peu le règne de la peur et de la terreur. »