F1 - Nico Hülkenberg emballé par le spectacle offert en F1 en 2022
Portrait, Jeddah Corniche Circuit, GP2202a, F1, GP, Saudi Arabia Nico Hulkenberg, Aston Martin
in

Nico Hülkenberg emballé par le spectacle offert en F1 en 2022

Au moment où la F1 est en pause estivale, l’heure est au bilan de mi-saison pour Nico Hülkenberg. Le pilote de réserve Aston Martin nous livre ses impressions sur la première partie de la campagne 2022.

Après treize courses disputées sur vingt-deux, la hiérarchie de la grille est désormais claire avec pour l’heure seulement deux écuries qui se sont partagées les victoires (Red Bull et Ferrari). Le pilote Allemand semble néanmoins ravis du spectacle offert depuis le début de la saison : “Le peloton est beaucoup plus serré cette saison, et statistiquement, il y a moins de tours [de retard] que les années précédentes, avec plus d’opportunités de dépassement et, parfois, la chance d’une véritable contre-attaque. Les séances de qualifications sont également plus passionnantes cette année, avec des résultats souvent très difficiles à prévoir.”

“Ferrari et Red Bull ont réussi à prendre rapidement l’avantage dans le championnat des constructeurs – aujourd’hui encore, aucune autre équipe n’a été en mesure de remporter une course cette année. Je suis sûr que certaines personnes en F1 et à la FIA s’attendaient à un meilleur équilibre.”

“Pourtant, derrière les deux premières équipes, les courses ont été très serrées et les batailles pour les podiums et les points ont été les plus passionnantes depuis des années.” estime le pilote de 34 ans.

Hülkenberg appui ses propos en citant notamment les magnifiques passes d’armes vécues lors des Grand-Prix d’Autriche et d’Angleterre : “Les courses et les batailles sur la piste sont devenues beaucoup plus captivantes que lors des saisons précédentes. Bien que l’effet d’aspiration soit moins important avec ces nouvelles voitures, il est beaucoup plus facile de suivre le pilote qui précède, ce qui donne lieu à de belles courses.”

“La récente bataille à cinq en Autriche entre les pilotes Red Bull, Ferrari et Mercedes, ou les derniers tours sensationnels pour le podium à Silverstone, donnent une idée de ce qui est désormais possible sur la piste entre ces brillantes équipes.” se réjouit l’Allemand.

Le peloton, même si il est en retrait, nous offre des batailles toutes aussi importantes pour les points, alors que Mercedes a fait d’importants progrès lors des dernières courses pour revenir au combat. Hülkenberg s’attend donc à ce que la deuxième partie de saison soit encore plus serrée : “Je suis sûr que le peloton sera encore plus serré pour le reste de la saison. Mercedes travaille dur – et avec succès – pour réduire l’avance de Ferrari et Red Bull.”

“À Silverstone, l’équipe était proche de sa première victoire, et en France, Mercedes a obtenu son premier double podium cette année. Dans la seconde moitié de la saison, nous pouvons nous attendre à des batailles à trois passionnantes entre ces équipes de pointe.”

“McLaren et Alpine sont derrière eux à un niveau très similaire, se battant pour la quatrième place du championnat des constructeurs. Les autres équipes, y compris Aston Martin F1, apporteront également des mises à jour au cours du reste de l’année qui promettent des batailles passionnantes pour les points restants.”

Enfin, Hülkenberg constate comme beaucoup un nouvel engouement autour de la F1, avec des affluences records sur les week-ends de Grand-Prix, la probable arrivée de nouvelles équipes et la mise en lumière des pilotes grâce aux nouvelles monoplaces.

A lire aussi   Mercedes et Petronas engagés en F1 sur du très long terme

“L’intérêt pour la Formule 1 n’a jamais été aussi grand. Il n’y a pas si longtemps, les courses étaient considérées comme ennuyeuses et répétitives, les médias en parlaient avec mépris et la conception de cette compétition était considérée comme dépassée. C’était un non-sens !”

“À mon avis, la F1 travaille dur et avec succès pour mettre en place une série de courses pour l’avenir. Les questions de durabilité sont abordées, des marques de voitures prestigieuses telles qu’Audi et Porsche font pression pour être présentes, et les week-ends de course ont un caractère de festival dans de nombreux endroits comme jamais auparavant.”

“Enfin, je dois dire que les compétences du pilote sont en fin de compte la principale influence sur les résultats. En raison des nombreuses batailles sur la piste cette saison, les pilotes sont sous pression constante et doivent conduire la voiture à la limite absolue plus souvent.” conclut l’Allemand qui compte 181 Grands Prix disputés.

Aston Martin est actuellement 9ème et donc avant dernière du championnat constructeurs avec seulement 20 points au compteur. Une situation dont l’écurie espère se sortir rapidement avec des investissements massifs et la récente signature surprise de Fernando Alonso pour au moins deux ans à partir de 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires

  1. J’ajoute avec tristesse Hulkenberg à ma liste des anciens inintéressants. Les batailles du peloton était tout aussi palpitantes les dernières années, sinon plus parce que Racing Point, AlphaTauri et même Williams participaient à la fête.

    • Tu sembles apprécier critiquer tout le monde…
      Je ne pense pas qu’en terme de quantité ce soit vraiment différent, mais je trouve qu’en qualité c’est beaucoup plus passionnant à suivre.
      En début de saison, les échanges Leclerc/Verstappen, et rien que la bataille finale de Silverstone, ça vaut le nouveau règlement.

      Et attendons encore un peu, ça va continuer de se resserrer.

      • Je vous en prie, commentez avant moi sous les articles et je serais peut-être suffisamment convaincu pour voir le monde nouveau en rose et ne rien dire qui choque.

        Pour l’instant, je ne vois que l’énorme vitesse de pointe de Red Bull pour expliquer la majorité des actions. Hamilton doublant Bottas et Verstappen au Portugal, Hamilton tournant autour de tout le monde au Brésil, c’était magnifique et avec les anciennes F1. Et Leclerc déposant les Mercedes et Vettel au Bahrain 2019 ?

        Sainz bloqué par #1 au Canada, ça prouve que ce n’est pas mieux que Hamilton vs Vettel en 2019.

lewis-hamilton-f1

Hamilton “complétement transformé” après son voyage en Afrique

F1 - Vettel est le pilote de F1 le plus réprimandé jusqu'à présent en 2022

Vettel est le pilote de F1 le plus réprimandé jusqu’à présent en 2022