Lewis Hamilton en pole à Djeddah, Verstappen à la faute

C’est le pilote Mercedes Lewis Hamilton qui s’élancera depuis la pole position sur la grille de départ du Grand Prix d’Arabie Saoudite 2021 avec un temps signé en 1,27.511. Le septuple champion du monde devance son coéquipier Valtteri Bottas d’un dixième et la Red Bull de Max Verstappen pour un dixième également.

Derrière, Charles Leclerc, Sergio Perez, Pierre Gasly, Lando Norris, Yuki Tsunoda, Esteban Ocon et Antonio Giovinazzi complètent le top dix sur la grille à Djeddah.

Changement de moteur pour Bottas

Le pilote Mercedes Valtteri Bottas a reçu un nouveau moteur à l’arrière de sa monoplace après que les mécaniciens aient repéré une fuite de carburant sur l’unité de puissance que le Finlandais utilisait depuis le début du week-end à Djeddah. Le moteur monté sur la W12 de Bottas pour la suite du week-end n’est pas un moteur neuf mais une unité de puissance déjà utilisée auparavant, ce qui veut dire que le coéquipier de Lewis Hamilton n’écopera d’aucune pénalité pour ce changement.

Image

Sainz piégé en Q2

Le pilote Ferrari Carlos Sainz a commis une erreur en Q2 et a abimé ses pneumatiques, ce qui l’a obligé à revenir au stand pour chausser des pneus Mediums neufs. Lors de son ultime tentative, l’Espagnol a commis une autre erreur et n’a pas pas réussi à passer en Q3. Il prendra le départ de la course depuis la P15 ce dimanche.

Image

Verstappen à la faute

Alors qu’il était en train de signer des records dans les deux premiers secteurs lors de son ultime tentative en Q3, le pilote Red Bull Max Verstappen est allé taper le mur, mettant fin à sa séance prématurément, ce qui a permis à Lewis Hamilton de décrocher la pole position.

Le départ du Grand Prix d’Arabie Saoudite sera donné ce dimanche 5 décembre à 18h30 (heure de Paris) et la course sera à suivre en direct sur F1only.fr.

Tableau des temps

Image

12 Comments

  1. @Jean loup
    Les commissaires ont jugé que non, mais oui il aurait pu prendre 5 secondes, après ça aurait rien changé, les roues ne se sont pas touchés et puis Hamilton a fini par le dépasser au même endroit.

  2. Même Wolff était dégouté pour Verstappen dans le dernier virage, quand il tape le mur, il savait que Lewis était battu.Enorme.

  3. Pour Alek et quand Verstappen a viré au large pour sortir Hamilton de la piste ou au mieux pour lui un accrochage qu’en dis tu 5 secondes de pénalité aurait été un minimum

  4. Les erreurs avec le maniement des drapeaux ne sont jamais réprimées ,alors que se sont des fautes professionnelles qui par ailleurs faussent le championnat. C’est grave..

  5. Sainz a surtout abîmé son aileron arrière, c’est bien cela qui lui a fait commettre la deuxième erreur (impossible de changer l’aileron avant la Q3) au même endroit à la tentative suivante.
    D’ailleurs, sacré pilote, malgré les 2 départs en dérapage, il a à chaque fois réussi à contrôler suffisamment pour ne pas détruire la voiture.
    Quant à Hamilton et Verstapen, ils ont été énorme, j’avoue que je lise sur Lewis pour le titre mais impossible de ne pas reconnaître que le Max a été stratosphérique sur ce dernier tour. OK, il touche le mur au dernier virage, mais en terme de prise de risques c’était fantastique !

  6. Sauf que RedBull fait appel de la décision sur les drapeaux ; pour certains le meilleur est le plus rapide sauf que le meilleur pour moi est celui qui ne triche pas.
    Pourquoi Max a pris 5 places pour les drapeaux jaunes au dernier GP, et pour L.H c’est pas grave Aucune pénalité, les drapeaux jaunes sont tombés en panne pendant 1 seconde juste pour la Diva de Mercedes voila une excuse qui tient pas la route . Hypocrisie des commissaires…

  7. A ce niveau de perf, tu peux pas arrêter d’être concentré dans ta bulle et relâcher. Et dans son malheur il est aller au dessus de ce que pouvait faire la voiture. Tour d’anthologie

  8. Hamilton a enfumé les commissaires pour éviter son drapeau jaune, Personne n’y vois que du feu, attention pas un mot de trop sinon on va vous traiter de complotiste. Bien triste époque.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.