F1 - Le marsouinage à l'origine de l'abandon de Verstappen en Australie
in

Le marsouinage à l’origine de l’abandon de Verstappen en Australie

Après l’abandon subi par Max Verstappen lors de la dernière course disputée en Australie, Red Bull a confirmé que l’unité de puissance montée sur la monoplace du Néerlandais était hors de cause et qu’elle pourra être réutilisée ultérieurement.

A la veille de la quatrième manche de l’année, Ferrari et Charles Leclerc arrivent ce week-end à Imola en tête des championnats constructeurs et pilotes avec un écart significatif (49 points d’écart entre Ferrari et Red Bull), mais Helmut Marko, conseiller motorsport de Red Bull, estime que l’équipe de Milton Keynes est dans une meilleure position en termes d’analyses et de résolutions des problèmes qui ont frappé l’écurie en ce début de saison et lorsqu’on lui demande s’il est plus inquiet de la fiabilité des Red Bull ou du rythme des Ferrari, l’Autrichien a répondu : “La fiabilité! Nous avons subi  beaucoup de désagréments et nous sommes maintenant bien derrière Charles Leclerc. Cependant, nous avons réglé les choses rapidement.” a déclaré Marko à la chaine de télévision ORF.

“Les problèmes que nous avons eus à Bahreïn étaient différents de ceux que nous avons eus en Australie et aussi différents de ceux que nous avons eus pendant les tests hivernaux. Mais selon Honda, nous pouvons compter sur le fait que les problèmes seront résolus avant la prochaine course.” [ndlr: Imola]

Helmut Marko est revenu plus en détail sur l’unité de puissance de Max Verstappen qui a été mise en cause lors de son abandon en Australie. Il confirme ainsi les propos de Christian Horner indiquant que le moteur est fonctionnel et qu’il sera d’ailleurs conservé en stock pour la suite de la saison, le problème étant à priori plutôt lié à l’arrivée d’essence.

“Le problème n’était pas le moteur lui-même, mais  la conduite de carburant. Celle-ci s’est fissurée sous la haute pression. Et nous pensons que cela a quelque chose à voir avec le problème de marsouinage.”

“Nous avons en effet bien maîtrisé le marsouinage, mais il y a néanmoins de petits mouvements et cela est principalement lié à la façon dont la voiture ‘se plaque’ à nouveau. Nous supposons que c’est la cause principale de l’endommagement de la conduite de carburant.”

Pour rappel Red Bull est désormais motorisée en “interne” avec des moteurs badgés “Red Bull Powertrains”, bien que dans les faits il s’agit toujours du staff Honda et d’une unité de puissance Honda montée à l’arrière des monoplaces Red Bull et AlphaTauri.

Classement constructeurs F1 2022

Équipe Moteur Points
Red Bull HRC 431
Ferrari Ferrari 334
MercedesMercedes304
AlpineRenault 99
McLaren Mercedes95
Alfa Romeo Ferrari 51
Haas Ferrari 34
AlphaTauri HRC27
Aston Martin Mercedes20
Williams Mercedes3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - La construction du circuit de Miami achevée à 95%

La construction du circuit de Miami achevée à 95%

F1 - Première expérience en Sprint pour Kevin Magnussen

Première expérience en Sprint pour Kevin Magnussen