fernando alonso McLaren

Le message est clair : McLaren n’a aucun plan pour placer Alonso dans sa F1

Le week-end dernier, McLaren et Renault ont annoncé avoir signé un accord pour utiliser en commun le pilote russe Sergey Sirotkin en tant que pilote de réserve.

Lors de cette annonce, beaucoup se sont demandés pourquoi McLaren n’a pas tout simplement placé Fernando Alonso au poste de pilote de réserve, alors que l’Espagnol fait toujours partie de l’équipe McLaren en tant qu’ambassadeur.

Pour Andreas Seidl, le patron de l’équipe de Woking, l’agenda de Fernando Alonso ne permettait tout simplement pas d’être présent sur toutes les courses cette année, et c’est pourquoi cet accord entre Renault et McLaren a été signé.

« Il n’est pas possible pour Fernando d’être là à chaque course comme pilote de réserve. Nous travaillons en étroite collaboration avec Renault dans le cadre du partenariat sur l’unité de puissance et Sergey [Sirotkin] sera sur chaque circuit jusqu’au terme de la saison. » explique Andreas Seidl, team principal de l’équipe McLaren.

« Il était donc logique d’avoir cette entente et de partager les ressources avec Renault, puisqu’en cas d’urgence, nous avons immédiatement un pilote de réserve sur place. C’est la raison de cet accord. »

Plus de place pour Fernando Alonso chez McLaren

Concernant l’avenir du pilote espagnol au sein de l’équipe, le message est on ne peut plus clair de la part du nouveau directeur : « Nous n’avons aucun plan pour placer de nouveau Fernando dans la F1 chez McLaren. »

« Nous sommes très heureux avec Lando et Carlos, ils font un travail fantastique et ils sont notre futur. »

« Cependant, il reste toujours membre de l’équipe McLaren en qualité d’ambassadeur de la marque, et je pense qu’il y aura des discussions dans le futur concernant d’autres projets potentiels en course. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

sebastian vettel barcelone espagne

Sebastian Vettel y croit encore : « Nous devons garder la tête basse »

sebastian vettel au grand prix du canada

Selon Nico Rosberg : « Sebastian Vettel n’a plus aucune chance »