f1-miami-resultats-classement
in

Les plaintes des pilotes de F1 entendues par le concepteur du tracé de Miami

Si une personne a été particulièrement attentive au déroulé du week-end de F1 à Miami, il s’agit bien du concepteur du tracé, Clive Bowen, fondateur et directeur d’Apex Circuit Design. Entre l’asphalte qui n’était pas au goût des pilotes et une chicane largement critiquée, le concepteur défend sa création, même s’il reconnait que des aménagements sont envisagés pour l’année prochaine.

A l’arrivé de la course, Clive Bowen s’est dit satisfait du spectacle offert même si le début de week-end était perfectible selon lui : « Je pense que la théorie de la conception a été confirmée dans la réalité de la course », a déclaré Bowen à Motor Sport . « J’ai été satisfait de cela. Parce que évidemment, le vendredi et le samedi, avec la piste si sale, nous étions préoccupés de ne pas arriver là où nous voulions être. Mais c’est intéressant de voir que [pendant la course] il y avait plusieurs lignes [plusieurs trajectoires], il y avait des dépassements dans les virages. »

En début de week-end les pilotes avaient effectivement fait part de leurs inquiétudes liées à l’asphalte très piégeux comme nous avons pu le voir d’ailleurs dans le virage 14 avec les accidents de Carlos Sainz et Esteban Ocon durant les essais libres. Clive Bowen explique cependant qu’une solution a permis d’atténuer ce soucis pour la suite du week-end.

« L’année prochaine, nous commencerons à conditionner la piste plus tôt avec le FOD BOSS [sorte de tapis accroché à l’arrière d’une voiture et trainé au sol], qui est un moyen électrostatique de soulever les débris d’un circuit. Comme il s’agit d’une surface abrasive et rugueuse, comme le sont toutes les pistes de course, parce que si vous la soufflez, les petites particules restent dans les cavités et si vous balayez, la même chose se produit, vous devez la soulever verticalement. Le samedi matin, nous avons commencé à utiliser le FOD BOSS, et à partir de ce moment-là, la piste nous a convenu. C’était pareil au COTA [Austin], c’était pareil à Singapour, c’était pareil à Istanbul quand on a refait la surface. Et donc si vous y pensez, il s’agit juste d’attendre que la piste mûrisse. C’est un tout nouvel asphalte, et il doit faire son travail. »

Autre point houleux du week-end, la chicane du circuit, composée par les virages 14 et 15, sera certainement au centre des prochaines discussions entre les concepteurs, les promoteurs et la FIA. Comme l’explique Bowen, la chicane a pour but de ralentir les F1 afin de minimiser les forces G verticales dans le cadre d’un changement de dénivelé soudain. Cependant, si le règlement le permet et qu’un accord peut être trouvé, Clive Bowen n’exclut pas de modifier la chicane pour la prochaine édition du Grand Prix de Miami : « Une conversation sensée pourrait nous permettre de faire un changement à la chicane. Ce que nous allons faire, en tant qu’équipe, c’est en parler. Ce ne sera pas mon jugement, ce ne sera pas ma décision et je pense que le promoteur demandera si nous sommes capables d’aller plus loin, parce que l’une des choses que j’ai remarquée, c’est que ceux qui ont coupé le virage et sont passés au-dessus n’ont pas eu de problèmes. »

« Il y a donc peut-être un dialogue à avoir avec la FIA. En fin de compte, c’est une question de sécurité. C’est là qu’une conversation raisonnable pourrait peut-être nous permettre de faire un changement, et je ne sais pas si ce sera le cas, mais je pense que nous allons l’examiner. »

Revenant sur la dangerosité pointée du doigt et plus particulièrement sur les accidents impliquant Sainz et Ocon (avec un choc à 51G pour Ocon) au virage 14, avec une étonnante absence de Tecpro, Bowen analyse ces incidents de la façon suivante : « Si une voiture passe et qu’elle glisse en sous-virage sur une barrière, il n’y aurait jamais eu de problème. Mais ce qui s’est passé, c’est qu’ils ont perdu l’arrière de la voiture et sont partis en vrille, puis ils ont fait marche arrière sur le circuit jusqu’à ce qu’ils touchent la barrière. Alors où est-ce que vous vous arrêtez ? Où est-ce que vous arrêtez le Tecpro ? L’année prochaine, le mur sera au même endroit, mais on pourrait prolonger le Tecpro. »

 

F1 Miami press conference 2022

Les chefs d’équipe inquiets de l’arrivée de nouvelles écuries en F1

otmar-szafnauer-f1-alpine

Szafnauer précise qui il visait quand il parlait des « deux papes » chez Aston Martin