daniel ricciardo renault

Daniel Ricciardo s’est fait berner par Renault selon Marko

Helmut Marko est revenu sur le moment décisif durant lequel Daniel Ricciardo a décidé de rejoindre Renault l’an dernier, après de longues discussions avec Red Bull.

Après une décennie passée dans le giron Red Bull, Daniel Ricciardo a finalement décidé de rejoindre l’équipe Renault en 2019, mais selon Helmut Marko, l’Australien s’est fait avoir par le constructeur français avec de belles promesses.

Motoriste de Red Bull durant douze années, l’équipe de Milton Keynes a décidé de remplacer le moteur Renault par un Honda à partir de cette saison, alors que la relation entre les deux entités s’était nettement dégradée au cours des deux dernières années.

Pour Helmut Marko, Daniel Ricciardo est simplement tombé dans le panneau de Renault, qui lui a vendu du rêve avec des chiffres alléchants concernant les performances de son unité de puissance en 2019.

« Tout indiquait qu’il devait choisir à l’été s’il décidait de rejoindre Mercedes ou Ferrari, ou bien de rester avec Red Bull. » explique Helmut Marko à Motorsport-Total.com.

« Mais tout a été très différent de ce qu’il avait imaginé, et aussi très différent de ce que les gens de Netflix souhaitaient. »

De nombreuses réunions ont eu lieu entre le pilote australien et Red Bull avant l’été, et Helmut Marko était alors certain que Daniel Ricciardo resterait au sein de l’équipe de Milton Keynes.

« Pour moi, tout semblait aller pour le mieux. Nous avons amélioré notre offre et discuté de tout ce qui, à son avis, devait être amélioré, y-compris des sponsors personnels australiens, et ce fut une discussion relativement longue. »

« Ensuite, il a rencontré Mateschitz [le propriétaire de Red Bull] ce week-end, à qui il a aussi plus ou moins suggéré que tout allait bien et qu’il restait. »

« Mais alors que le contrat n’était pas encore signé, il n’arrêtait pas de proposer autre chose, des cacahuètes, des détails, toujours autre chose, et après les tests en Hongrie, j’ai deviné qu’il ne resterait finalement pas. »

Selon Marko, Ricciardo s’est fait avoir par Renault

Avec un peu de recul, Helmut Marko admet qu’il n’est pas étonné que Ricciardo ait finalement signé un accord avec Renault, estimant que le pilote était tout simplement tombé dans l’auto-promotion et le battage médiatique du constructeur français.

« Renault est bon à cela. Ils nous ont montré des chiffres, encore et encore, nous montrant à quel point leur moteur serait bon l’an prochain et il les a cru.« 

En ce début d’année, Renault occupe la septième position au classement des constructeurs, bien loin de la quatrième place que vise l’équipe du constructeur français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

fernando alonso toyota wec

Alonso : « Je voulais rester libre si une opportunité se présente »

george russell williams racing

Claire Williams : « Nous faisons bien plus qu’attendre un miracle »